Connectez-vous S'inscrire






Archives

Heinz Barth, 'l'assassin d'Ouradour-sur-Glane', est mort

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Mardi 14 Août 2007

Celui que l'on surnommait "l'assassin d'Ouradour-sur-Glane, Heinz Barth, est mort le 6 août dernier à l'âge de 86 ans. C'est ce qu'a indiqué hier le pasteur de Gransee, la ville natale de l'ancien criminel nazi.



Heinz Barth
Heinz Barth
A Ouradour-sur-Glane, près de la ville de Limoges, ce 10 juin 1944 est marqué d'une pierre blanche, celle de la barbarie nazie. La ville française en est le symbole, et Heinz Barth, le bourreau. "L'enterrement aura lieu en septembre et je me suis déjà déclaré prêt à le présider, car tout le monde a le droit à un enterrement" a déclaré Heinz-Dieter Schmiedkte, le pasteur de la ville de Gransee.

En cette fin de Seconde guerre mondiale, à Ouradour-sur-Glane, 642 civils seront massacrés, dont près de 200 femmes et enfants. Heinz Barth dirigeait la section de la 3ème compagnie du 1er bataillon du régiment blindé "Der Führer", qui remontait à cette époque du sud vers la Normandie.

"Le chef de la compagnie m'a donné l'ordre de tuer les citoyens français dans la grange. A l'intérieur, les hommes étaient très énervés (...). Alors j'ai ordonné : "Feu!" et tous ont tiré. Moi-même, j'en ai tués 12 à 15. Ils ont été tués en moins d'une minute" racontait Heinz Barth lors de son procès. Condamné à mort par contumace en France en 1953, Heinz Barth fut retrouvé et emprisonné en 1983, mais libéré en 1997 en raison de son état de santé.

Pour Raymond Frugier, l'actuel maire d'Ouradour-sur-Glane, "Ouradour n'oubliera jamais", mais la mort d'Heinz Barth pourrait "sans doute apporter une sérénité" à la ville.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu