Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Haciba, 30 ans : « Confier mes filles à mon ex-mari ? »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Mardi 18 Décembre 2012



« Née en France, il y a 30 ans, de parents tunisiens, je me trouve aujourd’hui sur le point de divorcer d’avec mon mari français, trois ans exactement après la naissance de nos filles jumelles.

Je vous avoue que je suis assez inquiète à l’idée d’assumer mes filles seule, même si je sais que je peux compter sur la bonne volonté de mon mari.

Mais les doutes me rongent. Saura-t-il s’occuper des filles ? Deux du même âge, cela me paraît quasi impossible pour un homme seul. Je n’ose pas lui faire confiance. » Haciba

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Ce serait intéressant de pouvoir creuser les raisons pour lesquelles vous ne pensez pas pouvoir lui faire confiance.

C’est pourtant l’homme que vous semblez avoir choisi pour être le père de vos enfants. Cela a un sens, même si vous vous séparez, il le restera toute sa vie. Ce n’est pas à vous de décider s’il doit exercer ou non son droit de paternité. Il l’a de fait.

Il est très important que vous réussissiez votre séparation, faute d’avoir réussi votre mariage.

Mettez au point avec lui et, bien sûr, l’aide d’un juge des affaires matrimoniales le cadre qui vous permettra à tous les deux de rester les parents de vos enfants. Pour vos filles, c’est primordial.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading














Recevez le meilleur de l'actu