Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

« Gibraltar » d’Abd Al Malik.

Rédigé par Nadia Sweeny | Mardi 25 Juillet 2006

Ce rappeur, Français de références congolaises, sorti du groupe NAP (New African Poets), sort « le face à face des cœurs », son premier album solo en 2004. Dans la même année, il publie « qu’Allah bénisse la France » aux éditions Albin Michel, un ouvrage salué par la critique. Il faudra attendre le 12 juin 2006, pour voir arriver « Gibraltar », le nouvel album d’Abd Al Malik, qu'il signe au label Athmosphériques.



« Gibraltar » d’Abd Al Malik.
A 31 ans, le hip hop est pour lui une philosophie et un moyen de transmettre un message de paix et d’amour dans un monde où règnent la haine et la violence. « Le hip hop nous enseigne une chose essentielle, écrit-il, nous ne sommes pas hors de la communauté nationale, nous en sommes les leaders. » Et c’est ce cri d’espoir et de rage que ce rappeur Français, Noir et musulman, lance doucement mais fortement, avec une justesse troublante.

C’est ainsi qu’il nous fait partager son univers. Avec ses rythmes étonnants et son rap « parlé », Abd Al Malik nous raconte une histoire, une histoire musicale, une histoire de vies. Jonchés de rythmes et de styles musicaux très variés, du rythme africain au piano classique, Abd Al Malik place son texte comme s’il nous relatait notre histoire. Le texte prend souvent beaucoup de place face à la musique. Dans le rap, la musique a fréquemment une place prépondérante et le texte ne fait qu’accompagner cette dernière. Or là, on a au contraire l’impression que la musique soutient et justifie le texte.

Utilisant à la fois le style conté ou plus rythmique du rap « de rue », Abdal Malik nous invite à une remise en question en chacun, dans la multiplicité des humains que nous sommes, et la complexité que cela implique.

Très dur avec lui-même, dans le calme, il reste très dur avec l’humanité. Il cherche à tuer les frontières et les préjugés qui séparent les Hommes en s’appropriant par exemple tous les personnages d’une même histoire. Ainsi chacun vit la même chose d’une manière différente, mais toujours humaine.

Dans ces 15 morceaux de l'album, on découvre de nombreuses bribes de vies, pouvant s’apparenter à la sienne comme à la nôtre, avec toute l’intensité et toute l’humanité que cela peut comporter. Il sait mettre les mots là où ça fait mal, là où ça blesse, là où chacun ne sait plus mais où chacun ressent.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu