Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Georges Ibrahim Abdallah ne sera pas libéré

Rédigé par La Rédaction | Lundi 28 Janvier 2013



Le sort de Georges Ibrahim Abdallah devait être fixé au lundi 28 janvier. Il n’en sera rien. L'audience prévue lundi pour statuer sur sa demande de libération conditionnelle est une nouvelle fois reportée en raison d'un appel du parquet, rapporte Europe 1.

La chambre d'application des peines de Paris avait accédé, le 10 janvier, à la huitième demande de libération du Libanais, emprisonné depuis 28 ans pour complicité d'assassinat de deux diplomates en 1982, à condition d’être expulsé.

Le ministère de l’Intérieur, qui devait signer un arrêté d’expulsion d'ici au 14 janvier, s’oppose à la libération de Georges Ibrahim Abdallah. Le tribunal d'application des peines (TAP) de Paris avait alors décidé d’ajourner son jugement au 28 janvier.

Cependant, cet ajournement est aujourd'hui contesté par le parquet qui a fait appel, estimant que le TAP aurait dû « déclarer la demande de libération conditionnelle de M. Abdallah irrecevable, compte tenu de l'absence d'arrêté d'expulsion, préalable indispensable à l'examen de cette demande ».

A ce rythme, Georges Ibrahim Abdallah ne devrait pas être libéré de si tôt.

Lire aussi :
Le sort de Georges Ibrahim Abdallah fixé au 28 janvier
Georges Ibrahim Abdallah libérable sous condition d’expulsion




Loading














Recevez le meilleur de l'actu