Connectez-vous S'inscrire






Archives

Gaza: le RMF demande la levée du blocus et l'ouverture de passages humanitaires

| Mercredi 28 Janvier 2009

Après 22 jours d'une agression sans précédent, la situation humanitaire à Gaza est catastrophique selon de nombreuses organisations non gouvernementales. Mardi, dans un communiqué, le Rassemblement des musulmans de France (RMF) s'est exprimé pour une levée du blocus et l'ouverture de passages humanitaires.



Gaza: le RMF demande la levée du blocus et l'ouverture de passages humanitaires
Le Rassemblement des musulmans de France (RMF) demande la levée du blocus à Gaza. Dans un communiqué de l’association dont est issu l’actuel président du CFCM, Mohammed Moussaoui, le RMF dénonce « ce blocus inhumain et appelle la communauté internationale à tout mettre en œuvre pour sa levée immédiate et l’ouverture de passages humanitaires ».

Début janvier déjà, l'Office de coordination pour les affaires humanitaires de l'ONU, OCHA, affirmait que 80 % de la population, estimée à 1,5 million d'habitants, dépendait déjà de l'aide humanitaire et que ce pourcentage allait augmenter.

Malgré le cessez-le-feu décidé le 18 janvier par l’armée israélienne, «(…) la population palestinienne de Gaza continue de vivre une tragédie aggravée par le maintien d’un blocus total qui empêche l’arrivée des aides de première nécessité aux populations sinistrées » souligne le communiqué.

Le 19 janvier, la Fondation œcuménique Hommes de Parole, avec le soutien du Congrès Mondial des Imams et Rabbins pour la Paix annonçait l'arrivée d'un premier convoi civil à Gaza. Selon l’organisation, cette opération est la première a avoir obtenu les autorisations d’entrée sur le territoire. 215 tonnes de denrées alimentaires et 5 tonnes de vêtements chauds pour les enfants, des couvertures et produits d’hygiène et de soins, ont ainsi pu être acheminé.

La semaine dernière, les autorités israéliennes étaient réservées quant à la levée du blocus. Un haut conseiller du premier ministre Ehoud Olmert excluait la possibilité d’une réouverture totale des frontières. Il a expliqué à la presse qu'Israël autoriserait l'acheminement du "maximum" de nourriture, de médicaments, de pétrole et de gaz afin d'aider les habitants de la bande de Gaza. En revanche, malgré l'appel de diplomates et d'organisations humanitaires, des biens comme l'acier ou le ciment pourtant nécessaire à la reconstruction des bâtiments et infrastructures devront eux attendre.

Compte tenu de l'urgence humanitaire, le RFM appelle à la mobilisation des musulmans de France afin d’apporter « leur contribution, leur soutien et leur aide aux organisations humanitaires qui agissent sur le terrain pour soulager la souffrance des habitants de Gaza. »

En 22 jours, les attaques de l’armée israélienne sur ce territoire palestinien ont fait plus de 1300 morts et plus de 5300 blessés selon les Nations-Unies.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu