Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Gaza: l'Egypte ouvre sa frontière aux malades et blessés

| Samedi 10 Mai 2008



L'Egypte a ouvert samedi sa frontière avec le sud de la bande de Gaza pour permettre à plus de 500 malades et blessés palestiniens de se faire soigner à l'étranger, a annoncé à l'AFP le chef des services d'urgence palestiniens. "Les patients ont commencé à traverser le point de passage de Rafah pour recevoir des soins à l'étranger après l'ouverture par les Egyptiens de la frontière pour les cas d'urgence", a indiqué Mouawiya Hassanine.
Selon lui, 550 personnes, dont 200 blessés dans des opérations israéliennes, ont obtenu l'autorisation de se rendre en Egypte par Rafah.
"Le point de passage de Rafah sera ouvert pendant trois jours pour permettre aux cas d'urgence de passer", a de son côté indiqué à l'AFP un porte-parole du Hamas, Ismaïl Radwane, précisant que des personnes qui s'étaient retrouvées bloquées côté égyptien ou palestinien après la fermeture de la frontière fin janvier pourront également la traverser.
Environ 500 Egyptiens, en majorité des femmes et des enfants, sont bloqués depuis trois mois dans le territoire palestinien, qui partage une frontière de 14 km avec l'Egypte, selon les services de sécurité égyptiens.
Ils s'y étaient rendus, notamment pour rendre visite à leurs proches, après la destruction le 23 janvier à l'explosif et au bulldozer de la clôture frontalière par des activistes du mouvement palestinien Hamas.
Fin mars, 200 d'entre eux avaient tenté de forcer le passage au terminal frontalier de Rafah pour regagner l'Egypte, mais avaient été bloqués par la police égyptienne.
Le chef du Hamas Khaled Mechaal a appelé vendredi l'Egypte à ouvrir de manière permanente Rafah si Israël rejette une trêve proposée par les groupes palestiniens. Cette trêve prévoit une ouverture des points de passage de Gaza en échange d'un arrêt des attaques palestiniennes.
Le terminal de Rafah est fermé quasiment en permanence depuis 2006. Israël impose un blocus à Gaza depuis janvier en riposte aux tirs de roquettes palestiniennes contre son territoire.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu