Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Foot : le FN s’en prend aux supporters de l’Algérie

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 20 Novembre 2013



Après la qualification surprise des Bleus pour la Coupe de monde 2014 au Brésil, les réactions de joie intense ne se sont pas faites attendre. Des supporteurs de l’équipe de France n’ont d’ailleurs pas hésité à manifester leur bonheur sur les Champs-Elysées, aux côtés notamment des supporteurs de l’Algérie, qualifiée le même soir mardi 19 novembre.

A l’inverse, certains aigris se sont fendus de déclarations négatives. C’est le cas du Front national. Même si le parti d’extrême droite dit se réjouir de la victoire des Bleus, son animosité vis-à-vis de cette équipe, qui incarne trop la diversité à son goût, reste intacte.

« Cette victoire, face à une équipe ukrainienne qui n’a participé qu’à une seule phase finale de coupe du monde dans son histoire n’est ni un exploit, ni une fin en soi. Elle doit marquer le début de la rédemption pour une équipe de France dont personne n’a oublié les frasques et le fiasco comportemental lors du dernier rendez-vous en Afrique du Sud », a ainsi écrit Eric Domard, le conseiller spécial aux sports de Marine Le Pen, dans un communiqué, mercredi 20 novembre. « Ce n’est pas le concept racialiste de la France black, blanc, beur, qui a sauvé la France hier soir, c’est un collectif, un état d’âme, une abnégation et l’envie de se surpasser », analyse-t-il encore.

Juste après la victoire des Bleus, Florian Philippot, le vice-président du FN s’était déjà fendu d’une remarque déplorable en prenant pour cible les supporters de l'équipe d'Algérie. « Violences dans de nombreuses villes de France suite à la qualification de l'Algérie, encore : les Français méritent de changer d'avenir », a-t-il tweetté mardi soir au sujet des quelques rares incidents qui ont émaillés les débordements de joie.

Sur un autre registre mais toujours sur Twitter, le député UMP des Alpes-Maritimes Lionel Luca, marqué très à droite, a sous-entendu que la victoire de l’équipe de France était un complot. « 1 but hors-jeu,1 but contre son camp, 1 joueur sorti et voilà comment on sauve les droits TV de la FFF et les enjeux francophones pour la FIFA », s’interroge l’élu. Une théorie qui ne fait pas long feu tant la victoire des Bleus, suivi par par 13,5 millions de téléspectateurs, tient d'un exploit sportif que les supporters vont cultiver très longtemps.

Lire aussi :
Mondial 2014 : la France, l'Algérie et le Portugal gagnent leur ticket pour le Brésil
Hitler, le voile et les musulmans : les propos honteux de Lionnel Luca
L’islamisation des Bleus
Georges Frêche déborde sur les Bleus





Loading












Recevez le meilleur de l'actu