Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Fondation des oeuvres islamiques, atteinte à la laïcité

Un communiqué du Collectif des musulmans de France

Rédigé par Ali Rahni- Porte parole du CMF | Mercredi 17 Octobre 2007



Même Le Pen ne l'aurait pas fait

Atteinte à la laïcité, à la liberté de culte et aux droits de l'homme
 
Après avoir organisé et instrumentalisé le CFCM à sa guise, notre président se lance dans le contrôle des musulmans avec la bénédiction de béni oui-oui en manque de légitimité au sein de leur communauté.
 
En effet, le projet de fondation de l'Islam vient de montrer les vraies intentions de notre président et de son ministre de l'intérieur. Grâce à cet outil, le gouvernement ne se contentera plus de choisir les pseudos représentants de la communauté musulmane et de ce qu’ils doivent dire via le CFCM. Il pourra désormais contrôler l’argent des musulmans et maîtriser la construction de leurs mosquées.
 
A nouveau, les fondements de la République sont sapés par une politique démagogique et opportuniste : Monsieur Sarkozy et Madame Alliot-Marie ne cessent ça et là de défendre la laïcité et l'idée d'un Islam français mais vont chercher de l'argent à l'étranger pour mieux contrôler son enracinement. Qu'en est-il de l’indépendance de l’état dans l’organisation du culte lorsqu’il s’agit de l’Islam ? N’est ce pas cela aussi la laïcité ?
 
Quelle sera la prochaine étape ? La rédaction des prêches du vendredi par le ministère de l’intérieur ? Le contrôle de la natalité des musulmans ? Le fichage des responsables associatifs musulmans ne suffit donc plus, il faudrait peut être, comme c'est déjà le cas aujourd'hui, généraliser leur pistage et leur pourrir la vie afin qu’ils ne puissent plus trouver de travail, ni avoir de perspective d'avenir tant qu'ils refusent de collaborer avec les services de renseignements généraux.
 
Bien que la gauche n'ait pas brillé par son esprit critique quant à la gestion de l'Islam, on constate donc depuis l'arrivée de Sarkozy aux commandes de l'état que la situation des musulmans se dégrade en terme de liberté et d’indépendance vis à vis du pouvoir politique. Alors que les musulmans deviennent de plus en plus matures, la politique actuelle consiste à les infantiliser et les inféoder en plaçant des musulmans de service pour mieux contrôler l'évolution démocratique en gestation de l'organisation de l'Islam de France.
 
Nous appelons les musulmanes et les musulmans de France à rejeter la gestion coloniale et fascisante de l'Islam de France et à le faire savoir à nos représentants et surtout leur rappeler que les municipales sont proches. Nous appelons les républicains, les laïcs, les humanistes à réagir face à cette grave atteinte à la laïcité et à la République.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu