Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Fin de vie : vers l'autorisation du suicide assisté ?

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 20 Décembre 2012



Qui dit arrivée de la gauche au pouvoir dit changements sociétaux. Après le projet de loi sur le mariage pour tous, le gouvernement Ayrault voudrait aller plus loin sur la question de la fin de vie.

Un rapport a été remis, mardi 18 décembre, à François Hollande. Ce rapport de la mission présidée par Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d’éthique, vient orienter le débat sur la promesse de campagne de François Hollande visant à offrir « une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité ».

Le rapport vise à ce que la loi Leonetti de 2005, qui permet de laisser mourir une personne en fin de vie soit l’objet d’« un effort majeur d’appropriation (…) par la société et par l’ensemble des médecins et des soignants ». Les demandes de mourir ne sont pas « des revendications simplistes ou naïves (…). Il s’agit d’une demande profonde des personnes » de ne pas être « soumises, dans cette période d’extrême vulnérabilité de la fin de vie, à une médecine sans âme », note le rapport, qui considère que l’assistance au suicide peut être envisagée dans certains cas de maladie incurable.

Toutefois, la mission Sicard « ne recommande pas de prendre de nouvelles dispositions législatives en urgence sur les situations de fin de vie ».

De plus, elle se veut très critique sur l’euthanasie, un « acte médical qui, par sa radicalité (…), interrompt soudainement et prématurément la vie » et ne peut être confondue avec « une assistance au suicide, où l’acte létal est accompli par la personne malade elle-même ».

L’euthanasie, pratique qui vise à provoquer le décès, ne fait d’ailleurs pas partie de la promesse de campagne émise par François Hollande. Toutefois, une large majorité des Français (89 %) se disent favorables à l’euthanasie, selon un sondage Ifop en septembre dernier.

Sur la base de ce rapport, un projet de loi sera présenté à l'Assemblée nationale en juin 2013.

Lire aussi :
Les Français disent oui à l’euthanasie, les musulmans non
L’euthanasie dans la campagne électorale, qu’en disent les religions ?
Euthanasie: droit de mourir ou suicide
Vote des étrangers, mariage homosexuel, euthanasie : Nicolas Sarkozy dit non




Loading












Recevez le meilleur de l'actu