Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Fillon dit passer 'la moitié de son temps à débattre' avec Sarkozy

| Mercredi 21 Mai 2008



François Fillon a affirmé mercredi passer "la moitié de son temps à débattre" avec le président Nicolas Sarkozy, réfutant les rumeurs de tensions entre les deux hommes, mais aussi de marginalisation de Matignon au sein de l'exécutif.
"Je passe à peu près la moitié de mon temps à débattre avec le président de la République (...) c'est un dialogue qu'on a tous les deux", a dit le Premier ministre interrogé au 20 heures de France 2.
"Qui conduit la réforme de la Constitution, si ce n'est le Premier ministre ? Qui est en train, en ce moment, d'essayer de conduire une réforme de la démocratie sociale qui est une réforme radicale (sinon le même Premier ministre) ?" a-t-il encore interrogé, avant d'estimer que sa mise à l'écart "est une vision qui n'appartient qu'aux observateurs".
M. Fillon a également glissé avoir pris son petit-déjeuner mercredi matin "en tête-à-tête" avec le chef de l'Etat. Ils se sont demandé à cette occasion, a-t-il rapporté, "si les observateurs, voire ceux qui les alimentent, vivent dans le même monde que nous".
Interrogé sur le sens de la réunion de sept ministres la semaine dernière à l'Elysée, alors que lui-même n'était pas présent, il a aussi assuré qu'"il n'y a pas de conseil des ministres bis à l'Elysée".
Pour M. Fillon, "dans la Ve République, en réalité, il ne peut pas y avoir de conflit entre le président et le Premier ministre, pour une raison très simple: le président est légitime, il met en oeuvre une politique, il la dessine, et le Premier ministre l'exécute. Cela a toujours été comme ça".
"La différence", a-t-il poursuivi, c'est que dans le passé, cela se faisait en catimini", tandis qu'"aujourd'hui, avec Nicolas Sarkozy, les fenêtres et les portes de l'Elysée sont grandes ouvertes".




Loading












Recevez le meilleur de l'actu