Connectez-vous S'inscrire






Religions

Fête de l’Aïd à la Courneuve

Fin de rupture du jeûne

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 3 Novembre 2005

L’Aïd El Fitr, fête qui marque la fin du mois de Ramadan, est célébrée aujourd’hui en France. Le Ramadan, qui commémore la révélation du Coran, s’est terminé lors d'une prière solennelle de l'Aïd El Fitr ce matin dans différentes mosquées, notamment celle de l’UOIF à La Courneuve.



L'Aïd Al-Fitr (Aïd signifie fête, Fitr la rupture) est une occasion de fête pour la communauté musulmane. Elle est célébrée aujourd’hui le 1er chawel 1426 du calendrier musulman de l'Hégire. En ce jour, les musulmans sortent pour accomplir la prière de la fête.

Zakat-Al-Fitr

Avant cette prière, les musulmans s’acquittent de l’aumône de la rupture du jeûne appelée Zakat-Al-Fitr (aumône légale différente de la sadaka) destiné à tous les gens pauvres, quelque soit leur appartenance religieuse. Elle est prescrite pour tout musulman. La Zakat est donnée pour épurer des erreurs commises tout en jeûnant et pour aider le pauvre. Pour Dalila, qui vient prier à la mosquée ce matin, la Zakat-Al Fitr c’est d’abord « Pour pardonner ses pêchés et devenir moins avare »
Le matin du jour de l’Aïd Al-Fitr, le musulman se prépare afin de se rendre au lieu où sera célébrée la prière de l’Aïd. « Je me suis levée à 6h30, après ma douche, je me suis habillée avec des vêtements tout neufs » nous raconte Ghania, une fidèle. Après ce rituel direction la mosquée de l’UOIF, « je suis partie à la mosquée avec mon père et ma petite sœur. Nous sommes arrivés à 7h15 au début il n’y avait pas beaucoup de monde. Ensuite la mosquée s’est remplie petit à petit. Puis la prière a commencé. »

La prière de l’Aïd

La prière de l’Aïd n’est pas précédée de l’appel à la prière (adhan). Elle est composée de deux unités (raka’a). L’imam commence la première unité en prononçant 7 fois le takbir (Allahou akbar). Ensuite, l’imam récite à voix haute la Fatiha et une autre sourate. A la deuxième unité, il commence par prononcer 5 fois le takbir. Puis il récite la Fatiha et une autre sourate, et conclue la prière. La prière est ensuite suivie d’un sermon commençant par des remerciements et des louanges à Dieu. Une fois le sermon terminé, place aux échanges de félicitations et à la distribution de différents gâteaux et bonbons sur fond de convivialité.

Un moment heureux

L’Aïd est un moment heureux pour les musulmans. Pour Ghania « L’Aïd signifie la fin du mois de Ramadan et c’est la fête. C’est une journée où tout le monde est content, moi je suis super contente, pas que le Ramadan soit fini, mais que cette journée soit un moment pour nous retrouver et célébrer la fin de ce mois ». La fête est l’occasion de décorer sa maison, préparer des gâteaux, ainsi que de recevoir et rendre visite à la famille, aux amis, aux voisins dans le but de renforcer les liens de fraternité « Cette après-midi, je compte aller voir des amis pour leur souhaiter la bonne fête » poursuit Ghania. Des appels téléphoniques sont faits à l a famille et aux amis à qui il est difficile de leur rendre visite, comme Myriam qui a passé un coup de fil à sa famille en Algérie « pour leur souhaiter à toutes et à tous une bonne fête de l’Aïd, inch’Allah ».

L’occasion pour le musulman de s'auto-évaluer

Le jour d'Aïd n’est pas seulement un moment de célébration, c’est l’occasion pour le musulman de s'auto-évaluer. Faire un « point » sur ce mois, ce qui lui a apporté de positif. Pour Dalila, le Ramadan permet de « me détacher des biens de ce monde, d’endurer, de voir ce que ça fait de ne pas manger toute la journée, comme une personne n’ayant pas les moyens ».
Durant le mois sacré du Ramadan c’est l’occasion de mettre en évidence sa piété, son honnêteté, sa sincérité, sa générosité, sa patience, sa compassion envers les personnes faibles que chaque musulman devrait faire durer tout au long de l'année et les années suivantes.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu