Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Festival de Cannes : Palme d’or pour Abdellatif Kechiche

Rédigé par La Rédaction | Lundi 27 Mai 2013



Le Festival de Cannes a refermé ses portes dimanche 26 mai. La Palme d’Or de cette 66e édition a été remis à un film français, La Vie d’Adèle. Son réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche et les deux actrices principales de son film, Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, se sont vus décerner la plus grande distinction du festival cannois par un jury présidé cette année par le réalisateur américain Steven Spielberg.

Le réalisateur de La Graine et le Mulet, qui signe là son cinquième long métrage, a dédié son prix à « la belle jeunesse française (...) qui m'a beaucoup appris sur l'esprit de liberté et du vivre-ensemble » ainsi qu’à la jeunesse « de la révolution tunisienne, pour leur aspiration à vivre eux aussi librement, s'exprimer librement et aimer librement ».

La Vie d'Adèle, adaptation libre de la bande dessinée Le bleu est une couleur chaude, de Julie Maroh, raconte l’histoire d'amour passionnée entre une lycéenne, Adèle, interprétée par Adèle Exarchopoulos, et une étudiante plus âgée, Emma, jouée par Léa Seydoux.

Le sacre de ce film abordant le thème de l’homosexualité féminine est intervenu au moment où les opposants au mariage pour tous s’étaient donné rendez-vous à Paris. « Ce n'est pas la politique qui nous a influencés, mais le film », a commenté Steven Spielberg. Il sortira dans les salles le 9 octobre prochain en France. Sûrement pas en Tunisie, où l'homosexualité, comme partout dans le monde musulman, est un sujet des plus tabous.

La France n'avait pas remporté la Palme d'or depuis 2008 pour Entre les murs , de Laurent Cantet.

Lire aussi :
L’Afrique s'invite au festival de Cannes
La graine et le mulet consacré aux Césars
Le 'Goncourt du cinéma' pour Abdellatif Kechiche





Loading












Recevez le meilleur de l'actu