Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

'Faute politique'

| Lundi 28 Janvier 2008



Samedi 26 janvier, le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner s'est rendu pour quelques heures au Rwanda, le temps d'une visite historique puisque c'est la première d'un haut responsable français depuis la rupture diplomatique de novembre 2006.

"Nous voulons que les deux pays aient de bonnes relations. C'est un chemin assez long, même si je l'espère rapide", a déclaré le ministre. Les autorités rwandaises accusent en effet les soldats français d'avoir laissé s'enfuir les génocidaires au cours de l'opération Turquoise.

"C'était certainement une faute politique. On ne comprenait pas ce qui se passait. Mais il n'y a pas de responsabilité militaire", a déclaré à la presse Bernard Kouchner au cours d'une conférence de presse conjointe avec le président rwandais Paul Kagamé.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu