Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Eviction de colons juifs

| Mardi 7 Août 2007



Une quarantaine de colons juifs et de leurs partisans qui occupaient illégalement des échoppes vides sur un marché palestinien désaffecté à Hébron, importante ville arabe de Cisjordanie, ont été expulsé par l'armée et la police israéliennes.

Parallèlement, 12 militaires israéliens - pour la plupart des juifs orthodoxes partisans des implantations juives de Cisjordanie - ont été condamnés à des peines allant jusqu'à un mois d'arrêts de rigueur pour avoir refusé de participer à cette opération décidée sur ordre de la justice.

Selon un porte-parole des forces de l'ordre, 14 policiers ont été blessés lors d'échauffourées avec les squatteurs qui, pour certains, ont accueilli les agents de la force publique par des jets de pierres et autres projectiles.

L'opération d'expulsion, au cours de laquelle policiers et gardes-frontières en tenue anti-émeutes ont traîné de force des enfants, a rappelé des scènes similaires survenus en 2005 lors de l'évacuation par la force des colons juifs de Cisjordanie.

"En vertu d'un ordre d'expulsion rendu cette semaine par la justice, la police a fait évacuer les deux maisons ainsi que les familles qui vivaient (sur le marché d'Hébron) depuis septembre 2006", a précisé Micky Rosenfeld, porte-parole de la police.

"Il y a eu cinq arrestations", a-t-il ajouté.

Les deux familles de colons qui occupaient illégalement ces échoppes vides affirment qu'elle appartenaient jadis à des juifs.

Quelque 650 colons israéliens vivent aujourd'hui retranchés sous bonne garde dans des enclaves à Hébron, ancienne ville biblique abritant aujourd'hui une population de 180.000 Palestiniens.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu