Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : son voile retirée de force par la police, elle obtient 72 000 euros

Rédigé par | Vendredi 11 Août 2017



Etats-Unis : son voile retirée de force par la police, elle obtient 72 000 euros
Direction les Etats-Unis. Kirsty Powell avait porté plainte suite à une garde à vue traumatisante. Arrêtée lors d’un contrôle routier en 2015, « des policiers ont enlevé de force son voile devant d'autres policiers masculins et des dizaines de détenus », selon un communiqué publié jeudi 10 août par le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR).

« Mme Powell porte le voile dans le cadre de ses croyances religieuses et a été forcée de passer la nuit tête nue quand elle était en détention. Elle a décrit l'expérience comme profondément traumatisante », fait-on savoir.

Dans le cadre d’un accord à l’amiable, la ville de Long Beach, en Californie, où s’est déroulé l’incident, va dédommager l'Afro-américaine à hauteur de 85 000 dollars (72 200 €). Les chefs d’accusations qui ont conduit à son interpellation sont, deux ans après, toujours en cours d’examen.

Long Beach et d’autres localités situées en périphérie de Los Angeles ont modifié depuis leurs réglementations concernant le droit au foulard islamique. Désormais, ce sont des policières qui doivent retirer le voile d’une détenue « quand c’est nécessaire pour la sécurité de l’agent ». L’opération doit se dérouler en dehors de la présence de policiers ou détenus masculins, a affirmé au Los Angeles Times Monte Machit, le procureur assistant de la ville de Long Beach.

Lire aussi :
Islamophobie : 2017 en passe d'être la pire année aux Etats-Unis après l'élection de Trump
Islamophobie : 2015, la pire des années depuis 2001 aux Etats-Unis
Islamophobie : Trump président, les organisations musulmanes ensemble au front





Loading














Recevez le meilleur de l'actu