Connectez-vous S'inscrire






Archives

En correspondance d'Afghanistan

Rédigé par Zaïri Rachid | Jeudi 26 Février 2004

La télévision satellitaire qatariote d’information en continu Al-Jazira a diffusé mardi dernier un message sonore attribué à Ayman Al-Zawahiri, le plus proche compagnon d’Oussama
Ben Laden. Selon cet enregistrement, les Etats-Unis, en pleine période électorale, sont exposés à de nouvelles attaques, ce qui, selon certaines personnalités, doit être pris au sérieux. Au même moment, les forces pakistanaises, appuyées par un commando américain, l'unité 121 (celui-là même qui a arrêté Saddam Hussein), lancent une vaste opération au sud-ouest d'Islamabad contre les talibans. Une opération similaire est également dirigée près de la frontière avec l’Afghanistan dans le but de trouver Oussama Ben Laden et ses partenaires…



La télévision satellitaire qatariote d’information en continu Al-Jazira a diffusé mardi dernier un message sonore attribué à Ayman Al-Zawahiri, le plus proche compagnon d’Oussama Ben Laden. Selon cet enregistrement, les Etats-Unis, en pleine période électorale, sont exposés à de nouvelles attaques, ce qui, selon certaines personnalités, doit être pris au sérieux. Au même moment, les forces pakistanaises, appuyées par un commando américain, l'unité 121 (celui-là même qui a arrêté Saddam Hussein), lancent une vaste opération au sud-ouest d'Islamabad contre les talibans. Une opération similaire est également dirigée près de la frontière avec l’Afghanistan dans le but de trouver Oussama Ben Laden et ses partenaires…

 

Un message attribué à l'adjoint de Ben Laden

'Al-Qaïda mène toujours la Jihad et brandit la bannière de l'Islam face à la campagne sioniste-croisée', déclare l'auteur de ce message. 'Bush, renforce tes mesures de sécurité (...), la nation islamique a pris la ferme décision de vous envoyer des brigades successives semant la mort et aspirant au paradis', ajoute, à l'attention du Président américain, la voix de ce message dont il est impossible d'établir immédiatement l'authenticité.

L'enregistrement semble répondre à George W. Bush qui avait estimé début février sur une chaîne américaine que Washington faisait 'un très bon travail' pour 'démanteler Al-Qaïda', ajoutant que 'les deux tiers' de ses chefs avaient 'été capturés ou tués'.

La voix réfute également 'trois autres allégations de Bush' selon lesquelles, 'ses forces répandent la paix et la liberté dans le monde, que l'Irak a accédé à la liberté grâce aux forces de la coalition et que la situation en Afghanistan est stable'.
'Tes forces ne répandent pas la paix et la liberté, mais la peur et la désolation', dit la voix, 'l'Irak ne jouit pas de la liberté et de la sécurité, mais est passé de la tyrannie d'un dictateur laïque et ennemi de l'islam (...), à celle d'un occupant croisé hostile à l'islam, qui tue, torture et vole ce qu'il veut'.
'Quant à la situation en Afghanistan, elle ne s'est pas stabilisée (...). Autrement, d'où menons-nous des attaques contre vos forces et vos agents ? d'où vous envoyons-nous nos messages qui (...) dévoilent vos mensonges et vos allégations?' demande la voix.

Dans un autre document audio diffusé sur la chaîne Al Arabia, Al Zawahiri a sommé Jacques Chirac de revenir sur la loi française sur le voile et a fustigé la loi française sur l'interdiction des signes religieux ostensibles à l'école et dans des lieux publics. Il assimile la loi française à 'de nouvelles croisades des pays de l'Ouest contre les musulmans'. 'Même s'ils se vantent de libertés, de démocratie et de droits de l'homme', ajoute-t-il, pour lui, 'l'interdiction du voile en France s'inscrit dans le même cadre que l'incendie des villages en Afghanistan, la destruction des maisons sur les têtes de leurs occupants en Palestine, le massacre des enfants et le vol du pétrole en Irak'.

'l'étau ne se resserre pas autour d'Al-Qaïda' et les menaces deviennent sérieuses

'Les opérations de l'armée pakistanaise (...) n'ont pas empêché Zawahiri de s'adresser à la nation pour prouver que l'étau ne se resserre pas autour d'Al-Qaïda', estime pour sa part Yasser Al-Serri, le directeur de l'Observatoire islamique, basé à Londres, ONG de défense des droits des musulmans.

En effet, d’après l'hebdomadaire britannique Sunday Express, Oussama Ben Laden et ses partenaires seraient encerclés par les forces américaines dans la province pakistanaise du Baloutchistan, près de la frontière afghane.
'Les jours de liberté d'Oussama Ben Laden sont comptés', ont affirmé mercredi des responsables américains, qui se disent de plus en plus confiants au moment de l'intensification de leur traque des membres d'Al Qaïda et des talibans à la frontière pakistano-afghane. Il a expliqué qu'il en allait de même pour ceux de l'ancien chef suprême des talibans, le mollah Mohammad Omar, et du chef de guerre Gulbuddin Hekmatyar.

'Nous sommes toujours en guerre', a déclaré Tenet lors d'une audition annuelle par la commission sénatoriale du renseignement. 'Al Qaïda est toujours déterminé à frapper les États-Unis et leurs alliés', a ajouté le patron de l'Agence centrale du renseignement. 'Le sentiment anti-américain exprimé par Oussama ben Laden s'intensifie et s'est propagé dans le mouvement extrémiste sunnite', a-t-il dit, ajoutant qu'une 'menace sérieuse continuera à peser sur les Etats-Unis dans l'avenir, avec ou sans Al-Qaïda'.

 

Pour sa part, le directeur du FBI estime que les terroristes s'étaient engagés à 'endommager l'économie et le prestige américain' et qu'ils allaient 's'attaquer à n'importe quelle cible qui puisse leur permettre d'atteindre leurs objectifs'. 'L'ennemi a encore la capacité de frapper aux Etats-Unis et à l'étranger', a-t-il ajouté, citant la Maison blanche et le Capitole comme des cibles potentielles.

'Une attaque d'envergure aux Etats-Unis' avant les élections américaines en novembre 'est une arme à double tranchant: elle peut soit démontrer l'échec de la campagne de Bush contre le terrorisme et lui faire perdre sa crédibilité, soit mobiliser les Américains autour de leur président', a estimé Yasser Al-Serri.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu