Connectez-vous

Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com




Sur le vif

Egypte : contre l'armée, Morsi veut annuler la dissolution du Parlement

Rédigé par La Rédaction | Lundi 9 Juillet 2012

           


Mohamed Morsi, nouvellement élu à la tête de l’Egypte, engage un bras de fer avec le Conseil suprême des forces armées (CSFA). Le nouveau chef de l'Etat a pris la décision de rétablir, dimanche 8 juillet, le Parlement, dissout par décret de la Haute cour constitutionnelle.

Le décret de cette institution, invalidant les élections législatives achevées en janvier dernier, avait alors profité à l’armée, qui s'était attribué mi-juin le pouvoir législatif. La Cour a rejeté, lundi 9 juillet, la décision de M. Morsi, estimant que ses décisions sont sans appel.

« Les jugements et l’ensemble des décisions de la Haute Cour constitutionnelle sont définitifs, ne peuvent faire l’objet d’un appel (...) et sont contraignants pour toutes les institutions de l’Etat », a indiqué la Cour dans un communiqué.

Les Frères musulmans, qui avaient dénoncé la dissolution comme un « coup d’Etat constitutionnel », ont annoncé sur Twitter qu’ils participeraient mardi 10 juillet à une manifestation « pour soutenir les décisions du président et le rétablissement du Parlement ».

Lire aussi :
Egypte : Mohamed Morsi prête serment
Egypte : Mohamed Morsi président, les Frères musulmans au pouvoir
Egypte : les résultats de la présidentielle confirmés, les tensions s'intensifient
Egypte : le peuple se choisit son nouveau président
Egypte : les Frères musulmans remportent près de 50 % des sièges de députés
L’Egypte fête sa première année sans Moubarak




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.
Loading







L'actu vue par Yace