Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Eclaboussé par un scandale, Bruno Le Roux démissionne du ministère de l'Intérieur

Rédigé par | Mardi 21 Mars 2017



Il n'aura pas tenu 24 heures après l'annonce d'un scandale. Le ministre de l’Intérieur a remis sa démission, mardi 21 mars, après l’ouverture d’une enquête préliminaire du parquet national financier (PNF), qui fait suite aux révélations de l’émission Quotidien sur les emplois de ses filles à l’Assemblée nationale entre 2009 et 2016. Or, ces dernières étaient âgées de 15 et 16 ans seulement lorsque leurs premiers contrats de travail auraient été signés.

L’enquête a été confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales. Bruno Le Roux a annoncé la nouvelle lors d’une conférence de presse à Bobigny, son fief en Seine-Saint-Denis dont il a été député de 1997 jusqu’à son entrée au gouvernement en décembre 2016.

« J'affirme mon honnêteté dans les rapports humains comme dans toutes mes actions politiques. Mais ma responsabilité est de préserver l'action gouvernementale. J'ai présenté ma démission au président de la République », s’est-il défendu.

L’Elysée a annoncé que Mathias Fekl, actuel secrétaire d’Etat chargé au Commerce, prendra la succession de Bruno Le Roux au poste de ministre de l’Intérieur chargé des Cultes pour le dernier mois du quinquennat de François Hollande.

Lire aussi :
Mis en examen, François Fillon maintient sa candidature envers et contre tout
Fillon Gate : ces révélations qui font vaciller François Fillon




Loading














Recevez le meilleur de l'actu