Connectez-vous S'inscrire






Société

ECRI: islamophobie et antisémitisme progresseraient en Europe

| Jeudi 24 Mai 2007

Dans son rapport d'activité pour 2006, la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (Ecri) s'inquiète de "l'intensification du climat d'hostilité" envers les musulmans et de l'antisémitisme "de plus en plus répandu dans de nombreux pays européens".



"La situation d'ensemble concernant les formes contemporaines de racisme et de discrimination raciale est complexe et inquiétante", précise le rapport.

ECRI: islamophobie et antisémitisme progresseraient en Europe

Une stratégie globale, collective et solidaire

Dans son rapport d'activité pour 2006 publié à Strasbourg, la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (Ecri) s'inquiète de "l'intensification du climat d'hostilité" envers les musulmans et de l'antisémitisme "de plus en plus répandu dans de nombreux pays européens".

Le racisme contre les roms et contre les noirs constituent également des sujets persistants de préoccupation pour cette commission qui est chargée de surveiller et de combattre les phénomènes racistes au niveau des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe.

Tout en insistant sur la nécessité de connaître les spécificités de chaque type de racisme, elle met en garde contre le danger d'une "fragmentation" de la lutte contre le racisme et prône une approche commune et une stratégie "globale, collective et solidaire".

L'utilisation d'arguments racistes et xénophobes dans le discours politique

L'Ecri, qui réunit des experts des 47 pays membres, a établi des rapports sur neuf pays au cours de l'année écoulée.

Elle voit un lien entre le climat d'intolérance qui se développe dans certaines opinions publiques et "l'utilisation d'arguments racistes et xénophobes dans le discours politique".

"Les discours xénophobes vivent leurs beaux jours dans les pays où le passage à une société multiculturelle suscite des peurs qui rencontrent un écho, dans un contexte de crise économique et de mondialisation posant, pour beaucoup de citoyens, la question de l'identité nationale", précise la commission.

L’action de l’ECRI

L’ECRI a été créée en 1993 par décision du Sommet des Chefs d'Etats et de gouvernement des Etats membres du Conseil de l'Europe. Elle est composée d'experts indépendants de chaque Etat membre.

Sa tâche, combattre le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et l’intolérance au niveau de l’Europe et sous l’angle de la protection des droits de l’homme.

L’action de l’ECRI couvre toutes les mesures nécessaires pour lutter contre la violence, les discriminations et les préjugés auxquels sont confrontés des personnes ou groupes de personnes, notamment au motif de la race, la couleur, la langue, la religion, la nationalité ou l’origine nationale ou ethnique.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu