Connectez-vous S'inscrire






Votre revue de presse

Drôles de dames avec voile

Rédigé par lila13@hotmail.co.uk | Mercredi 16 Décembre 2009

Depuis peu, des Egyptiennes exercent un métier rare dans une société conservatrice : garde du corps.



Drôles de dames avec voile
Hijab sur la tête, elles pratiquent la musculation dans une salle de sport de la banlieue du Caire : ce sont les « ladyguards ». Ces jeunes femmes assurent la protection rapprochée de clientes venues des riches monarchies du Golfe ainsi que d'actrices et chanteuses originaires d'Egypte ou d'autres pays arabes. C'est la société de sécurité Falcon qui a créé ce service de gardes du corps féminins en 2006.

Paradoxalement, c'est le caractère encore traditionnel de la société égyptienne qui en a créé le besoin. « Au bout du compte, nous sommes une société moyen-orientale », reconnaît Cherif Khaled, directeur de Falcon. « Lorsqu'une femme franchit un contrôle de sécurité, elle préfère être fouillée par une femme. »

Sur les 300 « ladyguards », de noir vêtues et hijab (non obligatoire) gris sur la tête, elles ne sont qu'une dizaine à assurer en permanence de la protection rapprochée. Les autres font de la surveillance statique.

« J'aime l'idée de protéger des personnalités importantes et aussi de me défendre », raconte Dawlat Al-Amine, 20 ans. Les Egyptiennes sont nombreuses à se plaindre du harcèlement dans la rue.

Falcon recrute ses gardes du corps, âgées de 20 à 35 ans, par petites annonces: anglais parlé, éducation supérieure, et bon niveau en karaté, aïkido ou kung-fu.

Source : Dna.fr




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2011 - 20:37 Yusuf Islam (Cat Stevens) à Paris Bercy


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu