Connectez-vous S'inscrire






Livres

Dounia Bouzar crie « ça suffit ! »

Rédigé par Memma | Vendredi 20 Mai 2005

Dounia Bouzar trempe sa plume dans le vitriol et vide son sac. Le livre est titré « ça suffit ! ». Et l’essentiel se trouve dans le point d’exclamation. Colère, amertume, exaspération et règlement de comptes précèdent les mises au point claires et nettes. « Monsieur Islam n’existe pas » s’articule autour de résultats d’enquêtes. « ça suffit ! » est le cri d’une musulmane de France qui en a assez d’être prise en otage par les uns et utilisée par les autres. Ecrit sur un ton écru voire caustique, le livre révèle la Dounia Bouzar qui, au mois de janvier 2005, a claqué la porte du Conseil français du culte musulman après y avoir siégé en silence pendant près de deux ans.



Dounia Bouzar trempe sa plume dans le vitriol et vide son sac. Le livre est titré « ça suffit ! ». Et l’essentiel se trouve dans le point d’exclamation. Colère, amertume, exaspération et règlement de comptes précèdent les mises au point claires et nettes. « Monsieur Islam n’existe pas » s’articule autour de résultats d’enquêtes. « ça suffit ! » est le cri d’une musulmane de France qui en a assez d’être prise en otage par les uns et utilisée par les autres. Ecrit sur un ton écru voire caustique, le livre révèle la Dounia Bouzar qui, au mois de janvier 2005, a claqué la porte du Conseil français du culte musulman après y avoir siégé en silence pendant près de deux ans.

 

« Ca suffit ! » commence comme un pamphlet et se lit comme un roman. Mais il est sûr que certains ne vont pas aimer. Car madame Bouzar n’y va pas avec le dos de la cuillère. Elle y va carrément à la louche. Nicolas Sarkozy, Tariq Ramadan, Bernard Stasi, Chahdortt Djavann, Tantawi et bien d’autres sont passés à la moulinette. Coup de gueule ou coup de griffe, chacun en prend pour son grade. Aux uns elle crie « ça suffit ! » de vouloir islamiser les problèmes sociaux. Aux autres elle hurle « ça suffit ! » de vouloir politiser l’islam. Et à certains autres elle tonne « ça suffit ! » de « vouloir parler à notre place ». Puis quand elle les réunit tous c’est pour leur gueuler « nous pouvons être français, musulmans et acteurs de notre propre histoire. »

 

Ainsi est posée l’idée forte de madame Bouzar. Elle s’est profilée dès le premier des trois chapitres du livre. Sa démonstration est émaillée d’exemples croustillants et de cas inédits sur lesquelles l’auteure avait jusqu’alors réservé son analyse. Le deuxième chapitre, Notre histoire, et le troisième chapitre, Notre islam, lui permettent d’entrer dans les détails.

 

Dans « Monsieur Islam n’existe pas » Dounia Bouzar a adopté le positionnement de chercheur qui observe son objet d’étude. Une position particulièrement délicate lorsque l’objet en question concerne l’islam et que l’observateur est musulman. Il fallait de la retenu. Dans « ça suffit ! » la parole libérée est déshabillée, dépouillée de parement et de précautions rhétoriques. Quant elle parle d'un chat elle l’appelle chat plutôt que petit mammifère familier à poils doux. Pour cette raison mais aussi pour la pertinence des exemples choisis relatés d’une plume fluide et rythmée qui empoigne le lecteur dès la couverture, ce livre est touchant. Le lecteur peut être d’accord. Il peut ne pas être d’accord. Mais il ne pourra nier la clarté du message.

 

« ça suffit ! » est aussi une apostrophe de Dounia Bouzar, une musulmane, une femme, qui s’insurge contre un islam interprété uniquement par des hommes, loin des préoccupations des femmes. Car « des hommes ont utilisé le Coran pour structurer le monde à leur image, écrit-elle. Par son intermédiaire, ils ont décidé de nos vies sociales et personnelles. » Cette Dounia, la féministe, attendra la fin de l’ouvrage pour pointer du nez dans un « nous sommes là, Amina. Avance, ne te retourne pas. Il n’y a pas que des femmes. Des hommes sont avec nous. Dieu est témoin. Ils nous ont pris la main pour traverser la forêt. » Un chaleureux clin d’œil de solidarité à Amina Wadud, la femme imam de New York qui n’a pas fini de bousculer les idées établies de longue date. Une autre manière pragmatique de dire « ça suffit ! ».

 

« ça suffit ! »

Ed. Denoël , 125 pages

Mai 2005

 






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu