Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Devant une recrudescence de l’islamophobie, un silence assourdissant

Rédigé par Union des organisations islamiques de France (UOIF) | Vendredi 14 Juin 2013



A Argenteuil, une jeune femme de confession musulmane, enceinte, s’est faite violemment agressée par deux hommes. Alors qu’elle sortait du laboratoire d’analyse, les individus l’ont interpellée, traînée dans une ruelle isolée, rouée de coups, arraché le voile et coupé les cheveux. Une agression d’une violence incompréhensible. La énième d’une série qui a commencé depuis le mois de mai, dans la même ville.

Devant la montée flagrante et évidente de l’Islamophobie, il est plus que jamais nécessaire qu’une réaction et une condamnation fermes de la part des hommes politiques se fassent entendre.

La sécurité des citoyens musulmans sur le territoire français est mise en danger quotidiennement, tout cela dans l’indifférence la plus totale.

Les musulmans de France attendent aujourd’hui une sanction lourde de sens et une réaction forte de la part de la communauté nationale pour être rassurer. Dans ce sens,l’UOIF demande aux autorités et aux pouvoirs publics de prendre les mesures nécessaires pour arrêter et condamner les auteurs de ces actes d’une extrême barbarie et de tout mettre en œuvre pour éviter que cela ne se reproduise.

L’UOIF appelle les musulmans de France à rester unis dans cette adversité, à user de leurs droits pour réclamer justice et à interpeller leurs élus locaux.

L’UOIF demande la composition rapide d’une commission parlementaire pour l’étude d’une proposition de loi reconnaissant officiellement l’Islamophobie et espère enfin voir l’islamophobie et ses expressions qualifiées de délits au même titre que le sont le racisme et l’antisémitisme.

La Courneuve, le 13 juin 2013
Union des Organisations Islamiques de France





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu