Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Deux mosquées fermées pour des « prêches radicaux » en région parisienne

Rédigé par | Jeudi 5 Octobre 2017



Salle de prière de la cité des Indes à Sartrouville ©Mosquée.fr
Salle de prière de la cité des Indes à Sartrouville ©Mosquée.fr
La salle de prière de la cité des Indes à Sartrouville (Yvelines) a fait l’objet, lundi 2 octobre, d’une fermeture administrative. Serge Morvan, le préfet des Yvelines, a signé l’arrêté préfectoral stipulant que « la mosquée salle des Indes constitue un lieu de référence influent de la mouvance salafiste (…) Les propos qui y sont tenus, sa fréquentation et son influence au sein de la communauté musulmane locale représente une menace grave pour la sécurité et l’ordre public ».

D’après le haut-fonctionnaire, ce lieu de culte fait office de « soutien pérenne aux grandes figures du jihadisme s’y est développé dans les années 2000 », il ajoute qu’il « a été fréquenté par des fidèles d’obédience salafiste d’autres départements ». Serge Morvan mentionne le cas d’une femme qui a « été incitée à partir en Syrie lors de sa venue à la salle de prière » et dont le voyage en zone irako-syrienne « a été organisé en juillet 2014 par des individus fréquentant ce lieu de culte ».

Une autre salle fermée à Fontenay-aux-Roses

L’arrêté préfectoral évoque aussi la présence de Djamel Beghal, ancien membre du Groupe islamique armé (GIA), et de Saïd Djelleb, qui aurait été proche du groupuscule radical Forsane Alizza, dissout en 2012. Ce dernier, qui préside l’Association cultuelle des musulmans de Sartrouville, dément les allégations du préfet. Il a annoncé au Parisien, mercredi 4 octobre, qu’il se réservait le droit d’attaquer en diffamation.

« Je ne sais pas quelle mouche a piqué le préfet, mais tout ce qui nous est reproché dans cet arrêté n’a ni queue ni tête(…) On comprend que le climat soit tendu, mais là, on se sent vraiment visés sans raison. Nous ne sommes pas de dangereux barbus salafistes comme ils veulent le faire croire ! » a-t-il déclaré. Saïd Djelleb avance qu’une perquisition administrative a été effectuée en décembre 2015 et que « rien n’a été trouvé ». Il juge que, si les propos de la préfecture étaient fondés, alors « pendant toutes ces années, l'Etat n'a rien fait, c'est qu'il y a un raté quelque part ! » Il affirme également qu’il ira contester l’arrêté au tribunal administratif.

A Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine), la salle de prière du quartier du Paradis a également fait l'objet d'une fermeture et ce, depuis le 28 septembre. La préfecture des Hauts-de-Seine a mis en cause le lieu de culte pour « apologie du terrorisme ». Les 8 et 15 septembre dernier, des propos « constituant une provocation à la haine ou à la violence » auraient été proférés dans la salle de prière. L'Association des Musulmans de Fontenay-aux-Roses (AMFAR) dénonce elle aussi le caractère « injuste » de cette fermeture.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Melen le 05/10/2017 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des preches radicaux on en a sur tous nos médias, télé, radio, presse écrite dont certains sont subventionnés. Preche ça donne une connotation exotique, tribune ça fait intello.

2.Posté par Melen le 05/10/2017 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On va faire fermer Figarovox, Printemps Républicain, Valeurs Actuelles, Riposte Laique, les Assises de l'islamisation.......etc.

3.Posté par François CARMIGNOLA le 08/10/2017 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Melen s'oppose aussi aux fermetures de mosquées.
Il mériterait qu'on lui retire un poil de barbe.

4.Posté par Melen le 08/10/2017 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous dites un chose en me l'attribuant. Vous délirez en m'attribuant vos délires.
Vous écrivez une chose mais c'est moi qui l'aie dites.
Poil de barbe, vous etes toujours aussi imbécile et complotiste.
Je ne suis pas musulman, je vous l'ai dis mille fois triple buse.
Sois vous etes névrosé soit vous etes con.
Je me moque des postures médiatico-politique (puisque c'est un meme milieu)
Nous avons à longueur de temps des individus qui tiennent des preches identitaires, haineux, belliqueux dans tous nos médias et dans un meme temps on prend la posture de le dénoncer dès lors qu'ils peuvent émaner des métèques musulmans. C'est sur ce point que j'ironise.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Loading












Recevez le meilleur de l'actu