Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Des sépultures musulmanes ont été vandalisées et profanées

Rédigé par Paca Crcm | Jeudi 10 Juin 2004

Dans l’enceinte du cimetière du Canet à Marseille, des sépultures musulmanes ont été vandalisées et profanées. Il ne subsiste plus aucun doute sur le caractère raciste de ces agissements qui ont concernés de manière exclusive des tombes de défunts de confession musulmane qui se trouvent disséminées au milieu d’autres sépultures non musulmanes restées intactes.



Conseil Régional du Culte Musulman

Provence – Alpes – Côte d’Azur

 

Tél. : 04.91.55.09.92 – Fax : 04.91.55.06.37

E-mail : crcmpaca@yahoo.fr

 

 

                                                                                                  

Marseille le jeudi 10 juin 2004.                                           

 

                         

 

Dans l’enceinte du cimetière du Canet à Marseille, des sépultures musulmanes ont été vandalisées et profanées. Il ne subsiste plus aucun doute sur le caractère raciste de ces agissements qui ont concernés de manière exclusive des tombes de défunts de confession musulmane qui se trouvent disséminées au milieu d’autres sépultures non musulmanes restées intactes. Des musulmans se sont rapidement rassemblés à l’initiative du CRCM, pour manifester leur inquiétude, leur émotion et pour se recueillir. Des élus marseillais, et des membres éminents de la communauté juive se sont associés à ce rassemblement pour témoigner de leur stupeur et pour condamner ces actes. Le Cardinal Bernard Panafieu, empêché d’être présent, a adressé un message de soutien au CRCM et à la communauté musulmane. Ces réactions ont été perçues chaleureusement par les proches des défunts et par les musulmans dans leur ensemble. Le silence des plus hautes autorités de la République sur ces profanations gravissimes, jette néanmoins le trouble chez les musulmans qui n’ont pas entendu de propos à même d’apaiser leurs craintes. Ce sentiment est aggravé par l’absence remarquée des principales personnalités politiques locales au rassemblement symbolique de cette matinée. Chacun est en droit d’attendre face à cette situation, où les principes même de la coexistence républicaine sont bafoués, des condamnations clairement exprimées au plus haut niveau et qui ne laissent aucune place aux interrogations.

 

 

 Le Président du CRCM PACA,

 Mourad Zerfaoui

 

 





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu