Connectez-vous S'inscrire






Archives

Des rencontres police-population organisées

| Mardi 20 Janvier 2009

Lundi 19 janvier, la ministre de l'intérieur Michèle Alliot-Marie a annoncé que des réunions seraient organisées partout en France dans les prochains mois pour « lever les incompréhensions » et « renforcer le lien de confiance entre les Français et les responsables de leur sécurité ». Elle s'est également félicité de la baisse de la délinquance en 2008 bien que le même bilan fasse apparaitre une hausse des violences à l'égard des personnes.



Des rencontres police-population organisées
La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a annoncé lundi 19 janvier, en commentant le bilan de la délinquance en 2008, que des rencontres entre la police et la gendarmerie avec la population auraient lieu « partout en France » dans les tout prochains mois, à l'échelon des cantons, avant d’en tirer un bilan lors d’assises nationales.

L'objectif est de renforcer le «lien de confiance entre les Français et les responsables de leur sécurité ». Au cours de ces « réunions, policiers et gendarmes pourront débattre avec les Français, expliquer leurs méthodes et leurs actions, répondre aux interrogations, lever les incompréhensions, échanger sur les besoins ressentis par la population », a détaillé la ministre. Policiers et gendarmes pourront, à ces occasions, «écouter les propositions » qui pourraient être faites.

La ministre a ajouté qu’elle tirerait « ensuite le bilan de l’ensemble de ces réunions lors d’assises nationales » dont elle n’a toutefois pas indiqué la date. Enfin, parce que « le lien de confiance passe aussi par un comportement exemplaire des policiers et gendarmes, en toutes circonstances et en tout lieu », Michèle Alliot-Marie a fait de la déontologie « l’une des priorités de la formation» des membres des forces de sécurité.

D'autre part, la ministre s'est félicité d'une baisse globale de 0,86% des statistiques de la délinquance en 2008. L'ensemble des chiffres concernant les faits recensés l'année dernière par l'Observatoire national de la délinquance (OND) ont été présentés et commentés lundi 19 janvier, place Beauvau, par son président, Alain Bauer, et la ministre de l'Intérieur.

Au total, 3.558.329 crimes et délits ont été constatés par l'ensemble des services de police en 2008, contre 3.589.293 en 2007, lorsque la baisse de la délinquance générale avait atteint 3,66%.

Le bilan de la délinquance fait cependant apparaître une augmentation de 2,40% du nombre des violences aux personnes, point noir de la délinquance depuis 1996, qui avait connu en 2007 un léger reflux (-0,21%).

Dans le même temps, les vols à main armée ont globalement augmenté de 15,40%, en particulier ceux visant les établissements industriels et commerciaux, qui sont passés de 2.907 en 2007 à 3.502 en 2008, soit une hausse de 20,46%.

L'OND a comptabilisé en revanche une baisse de 5,08% des atteintes aux biens, qui représentent près des deux-tiers de la délinquance générale. Il a recensé également près de 400.000 infractions économiques et financières, une catégorie elle aussi en hausse de 10,31%, contre lesquelles la ministre a lancé un plan tout récemment.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu