Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Des étudiants pris pour des terroristes, une blague qui tourne mal

Rédigé par La Rédaction | Lundi 18 Novembre 2013



Quatre étudiants en médecine dentaire ont eu la très mauvaise idée, pour s'amuser, de se déguiser en « terroristes jihadistes », dimanche 17 novembre. Équipés d'armes factices, ils ont réussi à semer la terreur à l’hôpital Saint-Roch de Nice. La police avait en effet été alertée par une visiteuse d’un patient qui avait aperçu un homme vêtu d’une djellaba et d'une barbe, fusil d’assaut à la main.

L'incident, pris très au sérieux par les autorités locales, a mobilisé quelque 50 policiers et provoqué le bouclage du quartier de l’hôpital durant près d’une heure. Les ambulances privées qui se dirigeaient vers l’établissement avaient pour ordre de partir vers un autre hôpital tandis que les employés de Saint-Roch avaient pour consigne de s'enfermer dans leurs bureaux.

Démasqués, les étudiants, qui ont pris conscience très tardivement des conséquences de leurs actes, ont été placés en garde à vue pour la nuit. Ils risquent des sanctions disciplinaires de leur hiérarchie pour leur plaisanterie de mauvais goût.

Lire aussi :
Syrie : 400 Français partis au jihad selon la DCRI
Jihad du sexe : une escroquerie du régime syrien ?
Pour financer leur jihad en Syrie, ils braquent un Quick
Etats-Unis : « MyJihad », une campagne éducative bluffante




Loading














Recevez le meilleur de l'actu