Connectez-vous S'inscrire






Archives

Débat musclé à Cleveland entre Clinton et Obama

| Mercredi 27 Février 2008

Une semaine avant des primaires capitales dans l'Ohio et au Texas, Hillary Clinton et Barack Obama, les deux rivaux dans la course à l'investiture démocrate à la présidentielle de novembre 2008, se sont affrontés lors d'un débat télévisé mardi 26 février au soir. Un débat musclé après la diffusion par le camp Clinton d'une photo montrant M. Obama portant un turban.



Barack Obama et Hillary Clinton
Barack Obama et Hillary Clinton

Polémique

Hillary Clinton et Barack Obama se sont affrontés verbalement hier mardi 26 février dans la soirée lors d'un débat télévisé organisé à Cleveland. Une semaine avant des primaires importantes dans les états de l'Ohio et du Texas, les deux prétendants à l'investiture démocrate se rencontraient sur un plateau de télévision pour la vingtième fois en dix mois.

Si les échanges sont restés courtois, l'ambiance était réellement tendue entre le sénateur de l'Illinois et celle de New-York, quelques jours après la diffusion par un quotidien américain d'une photo de Barack Obama en turban. Une photo que le quotidien déclare avoir obtenu de l'équipe de campagne d'Hillary Clinton.

"Nous n'avons aucun moyen de savoir d'où provient cette photo" s'est défendue Mme Clinton, qui a nié totalement être à l'origine de la diffusion de cette image, son entourage n'ayant, selon elle, pas l'habitude d'user de tels procédés. "Je me tiens aux paroles de la sénatrice Clinton qui dit ne pas avoir eu connaissance de l'existence de cette photo" a pour sa part déclaré le sénateur de l'Illinois, qui souhaite mettre fin rapidement à cette polémique embarrassante pour lui.

Politique étrangère

Attaqué pour son manque d'expérience en matière de politique étrangère, Barack Obama a répliqué : "Concernant la plus importante décision de politique étrangère de ces dernières années, aller ou pas en Irak, j'ai dit très clairement qu'il ne fallait pas engager cette guerre." "Sur les sujets sensibles, mon jugement est supérieur à celui de Mme Clinton ou de M. McCain. Alors que Mme Clinton dit qu'elle sera prête dès le premier jour [à la Maison Blanche], les faits ont montré qu'elle était prête à céder à George W. Bush dès le premier jour sur un sujet critique", a ajouté le sénateur de l'Illinois.

En outre, attaqué par Hillary Clinton pour le soutien que lui aurait apporté le leader du mouvement Nation of Islam Louis Farrakhan, M. Obama a réagi en se disant "ami d'Israël" et en se démarquant nettement de ce soutien et le dénonçant. Insistant sur ce point, Mme Clinton lui a rappelé qu'en 2000, lors des élections sénatoriales, un groupe antisémite lui avait apporté son soutien. "J'ai rejeté ce soutien", a-t-elle rappelé, précisant que selon elle rejeter était différent de dénoncer. "Si le mot 'rejeter' semble plus fort pour Mme Clinton que le mot 'dénoncer', alors je rejette et je dénonce", lui a alors répondu un Barack Obama irrité.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu