Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Dalil Boubakeur sous haute surveillance

Rédigé par La Rédaction | Mardi 21 Septembre 2010



Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, fait, depuis jeudi 16 septembre, l’objet d'une protection rapprochée, a indiqué son entourage lundi 20 septembre. Trois personnes du Service de protection des hautes personnalités (SPHP) sont chargées de sa sécurité, pour une durée qui n'a pas été précisée, selon son porte-parole Slimane Naddour.

Les raisons de cette protection, qui est une première pour le recteur depuis les années 1995-1997, restent floues mais tout porte à croire que cette décision est liée au renforcement de la menace terroriste sur Paris bien qu’une source proche du ministère de l'Intérieur nie. « Mais tout le monde se souvient que la série des attentats de 1995 a débuté avec l'assassinat de l'imam Sahraoui », imam de la mosquée de la rue Myrha, dans le 18e arrondissement parisien, et porte-parole à Paris du Front islamique du salut (FIS), a-t-il précisé.

M. Boubakeur s'est dit « surpris » de cette décision qui provoque « une certaine émotion dans (son) entourage et chez (ses) fidèles », rapporte Le Point. Quand il a demandé s'il faisait l'objet d'une menace précise, on lui a répondu qu'il s'agissait d'« une mesure générale de protection des personnalités tenant au renforcement du plan Vigipirate ». C'est « un coup de tonnerre dans un ciel serein », a-t-il indiqué.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu