Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Cuba accuse Bush

| Jeudi 27 Septembre 2007



George W. Bush est parvenu au pouvoir "par la fraude et la tromperie" et n'a "aucune autorité morale pour juger qui que ce soit", a affirmé mercredi le ministre cubain des Affaires étrangères Felipe Perez Roque à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies.

Le chef de la diplomatie cubaine a profité de son discours pour accuser le chef de la Maison Blanche d'avoir autorisé la torture dans la prison spéciale de Guantanamo et a qualifié ces propos de mardi de "honteux" et "déplacés".

Lors de son discours devant l'Assemblée générale, le président américain avait estimé qu'"à Cuba, le règne d'un dictateur cruel approche de sa fin", en référence à l'absence de la scène publique de Fidel Castro depuis l'été 2006.

La délégation cubaine avait quitté la salle en signe de protestation. Mercredi, le siège américain était vide pour le discours de Felipe Perez Roque.




Loading














Recevez le meilleur de l'actu