Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Conflit autour de l'Aïd à Carrières-sous-Poissy (Yvelines)

Rédigé par ACMC | Mardi 30 Septembre 2008

Avec 17 000 habitants, la ville de Carrière-sous-Poissy, dans les Yvelines, compte deux associations musulmanes mais aucune mosquée. A l'occasion de l'Aïd el Fitr, l'Association communauté musulmane de Carrière sollicite un espace pour célébrer la prière. La municipalité refuse. D'où le présent communiqué.



Communiqué de presse

Le 29 septembre 2008

Aïd Al-Fitr 2008 à Carrières-sous-Poissy (Yvelines) : Contrainte de prier sur le trottoir, l'association des musulmans de carrières (CMC) lance une action de mobilisation le jour de l'Aïd.

Le 1er octobre 2008, les fidèles de la communauté musulmane se retrouveront pour commémorer la fin du jeûne du mois de Ramadan. Une fête qui aura un goût amère.
En effet, les musulmans n'ont à ce jour aucun lieu de culte digne. C'est pourquoi nous avons sollicité la mairie pour la mise à disposition d'une salle ou d'un gymnase pour deux heures (entre 8h et 10h). Celle-ci  a refusé en invoquant des raisons de sécurité. Pourtant plusieurs municipalités permettent à leurs concitoyens musulmans de prier dignement dans des gymnases ou des salles gracieusement prêtées.

C'est pourquoi nous tenons à manifester notre désaccord face à ce traitement injuste. Nous avons décidé de faire du jour de l'Aïd, une journée de protestation. Nous voulons profiter de cet évènement où tous les musulmans de Carrières-sous-Poissy sont réunis pour les mobiliser contre cette situation précaire. A cet effet, nous avons prévu de rendre visible notre contestation à travers un affichage, des banderoles, un tractage pour informer les Carriérois et Carriéroises et un discours sera tenu sur cette question pour dénoncer la gestion controversée du fait musulman.
 
Contact :
Association Communauté Musulmane de Carrières sous Poissy
Zhor: 06.76.37.83.50
Rachid: 06.34.12.95.11
Courriel: acmc78@gmail.com 





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu