Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Condamnation de 25 Frères musulmans en Egypte

| Jeudi 17 Avril 2008



Vingt-cinq membres des frères musulmans,dont le numéro trois du mouvement Khairat El Chatir, ont été condamnés à des peines d'emprisonnement par un tribunal militaire égyptien, a rapporté un avocat des prévenus.

Quinze autres ont été acquittés, a précisé l'avocat, Abdel Moniem Abdel Maksoud, sans donner le détail des peines prononcées.

Sur son site internet, le groupe déclare que d'après ses premières informations, Chatir aurait été condamné à sept années de prison et que les peines pour les 24 autres s'échelonneraient de trois à dix années de prison.

L'avocat n'a pas dit pour quels motifs les condamnations ont été infligées.

Les prévenus, les premiers membres des Frères musulmans à être jugés par un tribunal militaire depuis 2001, avaient été initialement été accusés notamment de terrorisme, mais les accusations auraient été ensuite été adoucies. Il leur aurait été finalement reproché d'appartenir à un mouvement interdit et de détenir de la littérature anti-gouvernementale.

Les Frères musulmans, premier mouvement d'opposition égyptien, sont interdits mais tolérés par les autorités. Ils contrôlent un cinquième des sièges au parlement sous l'étiquette d'indépendants.

Les mouvements de défense des droits de l'homme locaux ou internationaux comme Amnesty International ont critiqué les tribunaux militaires égyptiens, dont les procès sont interdits aux observateurs indépendants.

Les condamnés ont pour la plupart déjà passé plus d'un an derrière les barreaux, à l'exception d'une poignée d'entre eux jugés par contumace.






Loading












Recevez le meilleur de l'actu