Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Communiqué du Collectif Palestine Nord

Rédigé par Collectif Palestine du Nord | Lundi 3 Juillet 2006



Pous prétexte de sauver le soldat Shilat, capturé par la résistance palestinienne, l'Etat israélien nous refait le remake du film « il faut sauver le soldat Rayan », sauf qu'il ne s'agit plus de l'envoi d'un commando, mais de forces massives équipées de chars, d'avions de chasse, de navires de guerre contre la population civile palestinienne qui est déjà depuis trop longtemps victime d'une politique d'occupation criminelle.

Officiellement l'Etat israélien n'a rien contre le peuple palestinien, mais si tel est bien le cas, comment expliquer les bombardements massifs qui ont détruit des installations vitales à Gaza telles que la centrale électrique, la distribution d'eau, les routes, les ponts, des universités, des structures économiques, l'enlèvement de civils et de personnalités politiques palestiniennes démocratiquement élus ?

Cette invasion qui survient à cette période estivale et à l'occasion de la coupe du monde, n'est pas le fruit du hasard, elle a été longuement préparée et programmée. La capture d'un soldat n'est que le prétexte à ce nième crime perpétré par l'armée d'occupation israélienne. Une fois de plus, Israël, un état qui mène une politique de terrorisme, commet ses crimes à la face du monde et agit en toute impunité. Une fois de plus, l'état israélien fait la démonstration qu'il ne veut pas de la paix avec les palestiniens.

Encore une fois, la Communauté internationale brille par son silence et son immobilisme en laissant faire un état hors la loi, commettre ses crimes dont la principale victime est le peuple palestinien. Les réactions lorsqu'il s'agit de l'état d'Israël ne sont que de timides gesticulations invitant les deux parties à la retenue ! Comment peut on mettre sur le même plan, occupés et occupants ? Si la Communauté internationale  met sur un même plan occupés et occupants, c'est pour légitimer, de par son inaction, l'occupation elle-même. Nous ne pouvons qu'être choqués du mépris total pour le peuple palestinien qui vit sous l'occupation et qui fait face à la 4ème puissance militaire et nucléaire mondiale qu'est Israël, un état qui n'hésite pas à utiliser contre des femmes et des enfants, des armes de destructions massives.

Nous appelons le gouvernement français à exiger des autorités israéliennes qu'elles cessent le massacre des civils palestiniens, ainsi que le retrait de l'armée d'occupation israélienne.

Nous demandons à l'Europe, d'appliquer la résolution relative à la suspension de l'accord d'association avec Israël, votée pourtant à une large majorité, de convoquer d'urgence une conférence internationale pour que le droit dans cette partie du monde qui échappe à la règle, soit enfin respecté. Nous exigeons enfin, l'envoi d'une force internationale chargée de protéger le peuple palestinien qui souffre, depuis 1948, de l'occupation avec son lot d'exactions, de massacres, de privations et de destructions.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu