Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

« Cinquièmes colonnes » : la Grande Mosquée de Paris tacle Estrosi

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 29 Avril 2015



« Cinquièmes colonnes » : la Grande Mosquée de Paris tacle Estrosi
La Grande Mosquée de Paris tacle Christian Estrosi sans le nommer. Dans un communiqué daté du mercredi 29 avril, l’institution a déploré « les incessantes déclarations d’hommes politiques stigmatisant les musulmans de France en les associant à l’islamisme politique ».

Faisant allusion aux propos du député-maire de Nice sur « les cinquièmes colonnes » islamistes qui existeraient en France, le recteur Dalil Boubakeur estime que la citoyenneté et la loyauté des musulmans de France « ne peuvent être mises en doute ».

« Loin de constituer une quelconque "5e colonne", les musulmans de France, dans leur immense majorité, sont profondément attachés à la Nation et défendent les valeurs de la République », lit-on.

« Nous appelons instamment la classe politique à faire preuve de responsabilité républicaine en évitant l’amalgame entre la religion musulmane et l’idéologie islamiste, un amalgame source de toutes les confusions néfastes au vivre-ensemble », conclut-on.

Cette réaction intervient après celle d’Abdallah Zekri, également membre de la Grande Mosquée de Paris, qui a assimilé la veille Christian Estrosi à « un recruteur de jihadistes ».

Lire aussi :
Christian Estrosi, « un recruteur de jihadistes »
« Les cinquièmes colonnes » de « l'islamo-fascisme », les propos délirants d'Estrosi
Après-Charlie, les actes islamophobes explosent de 500 % en 2015




Loading












Recevez le meilleur de l'actu