Connectez-vous S'inscrire






Archives

Chirac et la discrimination positive de la femme

Rédigé par Ammar B. | Mercredi 22 Septembre 2004

« Les femmes de l'immigration sont souvent les plus vulnérables face aux violences et aux discriminations. Mais elles sont aussi les plus fortes pour favoriser une intégration réussie de leur famille » a déclaré le Président de la République au conseil des ministres de ce mercredi. Ces propos rapportés par l’Agence Reuter avaient pour objet de soutenir un plan présenté par Madame Nicole Ameline, ministre de la Parité et de l’Egalité professionnelle et Madame Catherine Vautrin, secrétaire d’Etat à l’Intégration.



' Les femmes de l'immigration sont souvent les plus vulnérables face aux violences et aux discriminations. Mais elles sont aussi les plus fortes pour favoriser une intégration réussie de leur famille ' a déclaré le Président de la République au conseil des ministres de ce mercredi. Ces propos rapportés par l’Agence Reuter avaient pour objet de soutenir un plan présenté par Madame Nicole Ameline, ministre de la Parité et de l’Egalité professionnelle et Madame Catherine Vautrin, secrétaire d’Etat à l’Intégration.

Ces immigrées qu’on voit si peu

Avant l’élargissement de l’Europe, le solde migratoire de la France était le plus faible des Quinze en rapport à la population du pays. Il est de l’ordre de un pour mille. La Finlande venait en seconde position (1,2 pour mille ) suivie de la Belgique (1,8). Selon un rapport du Service des droits des Femmes et de l’égalité, daté de septembre 2002, ' la croissance de la population de l’Union européenne dans son ensemble s’explique pour plus des deux tiers par les migrations (72 %). En France, les migrations jouent un rôle moins important, de l’ordre d’un cinquième de l’accroissement de la population. '  Entre les années 1990 et 1999, la population immigrée en France a augmenté de 3,4%, exactement comme l’ensemble de la population française.

Au début des années 70, les mesures de regroupement familial ont favorisé l’immigration de la femme en France. Agée de 20 à 45 ans, elle est plus féconde que la moyenne nationale. Ses enfants naissent dans le cadre du mariage. Seulement 18% naissent hors mariage contre 38% de moyenne nationale. Sur l’ensemble de la population immigrée qui accède à la nationalité française, 55% sont des femmes. De même, 59 % de la population immigrée, française par acquisition, âgée de 60 ans et plus sont des femmes.

Encore plus frappées par le chômage

Sur le plan professionnel, les études montrent que les femmes de l’immigration ont tendance à s’aligner sur le type d’activités considérées féminines en France. Leur taux d’activité professionnelle reste cependant inférieur à celui de l’ensemble des femmes en France. On les retrouve majoritairement dans le secteur des services aux particuliers où elles représentent 15% des actifs.

Depuis 1990, le chômage a augmenté de 18% pour la population globale des sans-emploi. Cette augmentation atteint 30% pour la population immigrée. Sur l’ensemble de la population, les femmes sont plus touchées que les hommes. Et les femmes immigrées sont encore plus touchées que les autres.

Le plan de Mme Ameline propose des moyens de promotion de l’intégration et l’égalité pour les femmes de l’immigration. Mesdames Ameline et Vautrin ont annoncé la tenue d’un colloque sur le thème de la nouvelle citoyenneté républicaine, le 8 mars prochain lors de la Journée de la Femme. Elles ont annoncé un budget de 50 millions d’Euros consacré au renforcement des formations civiques et linguistiques envers les femmes nouvellement arrivées en France. En outre, 28 millions d'Euros seront attribués à la formation linguistique de celles qui sont installées depuis de longues dates en France.

Le plan bénéficie d’un soutien du Président de la République. Il a invité le gouvernement à considérer l'égalité des femmes comme ' une exigence républicaine ' a rapporté M. Jean François Copé, porte-parole du gouvernement.






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu