Connectez-vous S'inscrire






Archives

Chirac déclare la guerre au chômage

Rédigé par Dramé Ibrahima | Jeudi 1 Janvier 2004

Le président de la république a présenté au cours de son allocution traditionnelle ses voeux de fin d'année aux français. Sa déclaration publique a été l'occasion de revenir sur la riche actualité de l'année 2003 avant de se féliciter des mesures prises par son gouvernement. Le président a annoncé une 'grande loi de mobilisation pour l'emploi' dont il a cité les principaux points. La loi s'attaquera au chômage qui touche actuellement 9.6% de la population active. 'Logique volontariste' selon l'entourage du président, 'scepticisme' et 'inquiétudes' selon d'autres, le débat pour 2004 est lancé.



Le Président de la République a présenté au cours de son allocution traditionnelle ses voeux de fin d'année aux Français. Sa déclaration publique a été l'occasion de revenir sur la riche actualité de l'année 2003 avant de se félicier des mesures prises par son gouvernement. Le Président a annoncé une 'grande loi de mobilisation pour l'emploi' dont il a cité les principaux points. La loi s'attaquera au chômage qui touche actuellement 9.6% de la population active. 'Logique volontariste' selon l'entourage du Président, 'scepticisme' et 'inquiétudes' selon d'autres, le débat pour 2004 est lancé.

Un bilan positif

'Je suis heureux d'être avec vous ce soir pour vous souhaiter chaleureusement une bonne et heureuse année 2004' a commencé la président de la république sous les yeux de millions de téléspectateurs. Tous les événements qui ont fait l'actualité de 2003 ont été évoqués. Il a tenu à revenir sur les secousses meurtrières en Iran qui auraient fait plus de 40.000 victimes, sans oublier de souligner l'intervention immediate des secours français dans la région. Des événements en Côte d'Ivoire, en passant par la guerre d'Irak, au terrorisme, à la violence au Proche-Orient; le Président a estimé que la France a assumé 'toutes ses responsabiltés au service de la paix et pour le respect du droit'. Il a tout de même reconnu les défaillances du système médical qui n'a pas su répondre 'à l'épreuve douloureuse de la canicule'. Dans les domaines de l'insécurité, des retraites, des impôts et charges, des dépenses 'galopantes de l'Etat', de la réforme des 35 heures; le bilan est trés positif. 'L'insécurité progressait. Elle recule, y compris sur nos routes. Les retraites étaient menacées. Elles ont été sauvegardées. Nos impôts, nos charges, étaient parmi les plus élevés du monde. Ils ont commencé à baisser. Les dépenses de l'Etat galopaient. Elles sont stabilisées. Les 35 heures freinaient l'activité. Elles ont été assouplies.' Dans la continuité de son discours sur la laïcité, il a appelé à 'bousculer les conservatismes pour parvenir à l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes', en ajoutant 'Nous devons redonner tout son sens à une laïcité ouverte, généreuse et porteuse d'harmonie entre tous les Français', mais pas un mot n'a été consacré à la loi controversée contre le foulard qui interviendra cette année. L'UDF a salué 'le parfait discours'.

La gauche inquiète

'C'est pourquoi de nouvelles décisions seront prises pour alléger les procédures inutiles et les charges excessives qui entravent leur dynamisme et qui suscitent, chez trop d'entre elles, une sorte de réticence à embaucher' Face à cette décision du Président en faveur des employeurs, le P.S. s'inquiète. Selon son porte-parole, cette annonce est 'inquiétante car elle signifie plus de flexibilité'. De son côté Julien Dray du P.S. a déclaré 'On aurait pu très bien avoir un Président de la République reconnaissant quand même qu'on est en situation de chômage et que la France est devenue un mauvais élève en Europe'. Pour le parti communiste, 'Jacques Chirac est décidément sourd à la contestation de la politique du gouvernement, aveugle devant les difficultés sociales de notre pays et muet sur les besoins sociaux'

A l'annonce de cette loi pour l'emploi, beaucoup craigent une montée de la contestation sociale pour l'année 2004.

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu