Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Chine : deux ans de prison pour avoir enseigné l’islam sur les réseaux sociaux

Rédigé par | Mardi 12 Septembre 2017



Chine : deux ans de prison pour avoir enseigné l’islam sur les réseaux sociaux
En Chine, un homme a été condamné à deux ans d’emprisonnement pour avoir enseigné l’islam sur le réseau social WeChat, très populaire dans le pays.

D’après le site officiel des jugements de Chine relayé par l'Associated Press mardi 12 septembre, Huang Shike avait été arrêté en 2016 dans la province du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, trois mois après avoir ouvert un groupe de discussion pour musulmans sur l’application de messagerie. Dans un autre groupe, il livrait des lectures et autres cours sur le Coran. Les deux groupes réunissaient chacun plus de 100 personnes.

Les autorités chinoises ont poursuivi Huang Shike pour « perturbation des activités religieuses normales ». Le membre de la minorité chinoise musulmane des Huis a, selon la justice, violé la législation sur les discussions religieuses sur Internet. La région du Xinjiang fait l’objet d’une surveillance accrue du régime pour des suspicions de radicalisation. En juillet dernier, le gouvernement a ordonné aux Ouïghours de télécharger une application de surveillance sur leurs smartphones.

Lire aussi :
Chine : les Ouïgours forcés d'installer une application de surveillance sur smartphone
Chine : le calvaire des Ouïgours musulmans




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Plovdiv le 13/09/2017 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est juste le pendant de la loi algérienne. Demandez à Habiba Kouider ce qu'elle en pense.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Loading














Recevez le meilleur de l'actu