Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Cheb Khaled, un Marocain qui restera « toujours Algérien »

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 2 Janvier 2014



En acquérant la nationalité marocaine en août dernier, Cheb Khaled s’est attiré les foudres de la presse et de nombreux internautes algériens. Exaspéré par ces critiques, le chanteur a tenu à remettre les choses au clair début décembre. Il a ainsi démenti que sa femme Saïda était marocaine. Elle « est algérienne de père algérien et de mère marocaine, et non le contraire comme affirment certains médias », a fait savoir Cheb Khaled sur la chaîne arabe MBC.

« Ils (les médias algériens, ndlr) parlent de la nationalité marocaine comme si j’avais opté pour la nationalité israélienne. Je vous demande : pourquoi vous ne critiquez pas ceux qui ont pris la nationalité française, que ça soit de simples citoyens ou des responsables. Pourtant, ceux là ont opté pour la nationalité du pays qui a assassiné un million et demi de martyrs », a-t-il également lancé au cours d’une interview accordée au quotidien arabophone Echourouk.

Le chanteur a expliqué avoir obtenu la nationalité marocaine comme cadeau de la part du roi Mohammed VI. « Je suis algérien de souche, de naissance et je le resterai toujours même si j’ai un passeport marocain, anglais ou américain. (…) Un cadeau ne se refuse pas. Et personne ne peut remettre en cause le fait que je sois Algérien », insiste Cheb Khaled. Aux dernières nouvelles, le chanteur de raï aurait quitté le Maroc pour revenir en France, selon des médias citant le quotidien arabophone Al Quds Al Arabi, pour des différends avec ses collaborateurs dans la gestion de son business dans le royaume.

Lire aussi :
Cheb Khaled, la star algérienne devenue Marocain





Loading












Recevez le meilleur de l'actu