Connectez-vous S'inscrire






Psycho

Chamseddine, 26 ans : « Mon caractère est renfermé »

Rédigé par Lalla Chams en Nour | Samedi 15 Décembre 2012



« Ne vous moquez pas, s'il vous plaît : j’ai 26 ans et à cause d’une timidité vraiment maladive je ne parviens pas à rencontrer ni amis ni amies.

Mon caractère est plutôt renfermé, je me suis habitué à la solitude très tôt, car j’étais pris de terreur devant un père dictateur qui se foutait pas mal de ma personne. Il fallait se taire et obéir, c’était tout.

Malgré mes efforts, je n’arrive pas à me débarrasser de tous les complexes que son attitude a entraînés. Le pire, je ne lui en veux même pas depuis que j’ai compris que son père était comme ça avec lui. » Chamseddine

Lalla Chams en Nour, psychanalyste

Oui, d’accord, mais ce serait quand même trop facile de tout mettre sur le dos de son père, non ? Le vôtre, de père, il avait bien son libre arbitre et surtout les souvenirs d’un traitement irrespectueux et abusif !

L’exemple du Prophète [PBSL], en matière d’autorité, n’a, vous le savez, rien à voir avec l’attitude de votre père, sans doute, un croyant sincère, n’est-ce-pas ? Et vous-même, qui vous remettez justement en cause, vous le savez.

C’est la bonne voie : comprendre de quoi nous sommes faits pour sortir du déterminisme qui nous « modelait », ou nous « dressait », comme dans votre cas. La bonne éducation commence par le respect de l’enfant comme une personne. C’est ce qui vous a manqué.

Travaillez sur vous-même avec un tiers, un professionnel, cela vous libérera.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com





Loading














Recevez le meilleur de l'actu