Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com

Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss




Communiqués officiels

Carton rouge pour la Fédération Française de Football

Rédigé par Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) | Lundi 9 Juillet 2012



Le CCIF salue chaleureusement la décision de la Fédération internationale de football (FIFA) d'autoriser le port du voile par des joueuses lors des compétitions sportives.

Là où certains de nos compatriotes ont remplacé la laïcité par un laïcisme aigu, la FIFA décide de respecter ces femmes, ces joueuses dans leur liberté d’expression et de religion montrant ainsi sa fidélité aux valeurs centrales du sport dont celle de la tolérance.

Ce jeudi, la FIFA, garante des lois du football, a décidé à l'unanimité d'autoriser le port du voile (simple hijab) pour les joueuses, sur demande de la Confédération asiatique et du Prince Ali Ben al Hussein de Jordanie, un des six vice-présidents de la Fédération.

Mais la mesure de la FIFA est depuis la cible de tentatives de tacles, notamment de la part de la Fédération Française de Football (FFF), certainement pour faire vivre coûte que coûte le concept de l’exception française. Certains éléments de la classe politique française secouent également le principe de laïcité et les valeurs de notre République : l’Égalité ? Celle qui règne au Parlement ? La Liberté ? Celle qui enferme les femmes dans des préjugés indus ? La Fraternité ? Celle qui n’est plus qu’un concept génétique ?

Sortie de sa longue léthargie, l'association « féministe » Ni Putes Ni Soumises, que d’aucuns n’ont entendue durant les affaires DSK entre autres, a jugé que cette mesure constitue une "régression" et "une trahison des valeurs universelles". Elle est rejointe par le Front national et le PRG sur des termes analogues. Le parti d’extrême-gauche demande au gouvernement d'organiser une consultation "sur l'application du principe de laïcité dans le sport et dans la vie associative".

Donc après les écoles, la fonction publique, les métiers de la petite enfance, le prochain chantier pour légaliser davantage l’islamophobie et l’exclusion des femmes sera celui du sport et des associations.

Le CCIF appelle donc à maintenir toute votre vigilance et votre mobilisation pour la liberté des françaises de confession musulmane en vue de telles mesures discriminatoires.


Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF)


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire


Inscription à la newsletter




Loading




L'actu vue par Yace