Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Candidate voilée : Ni putes ni soumises porte plainte contre le NPA

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 11 Février 2010



La hantise de Ni putes, ni soumises : le voile. On comprend pourquoi l’association est furax contre le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) depuis qu’il a autorisé une jeune femme voilée à se présenter aux élections régionales. Furax au point de vouloir porter plainte contre la liste du Vaucluse.

« Il n'est pas question d'arborer un symbole religieux alors qu'on a, en tant qu'élue, une obligation de neutralité et de réserve », juge la présidente de l’association, Sihem Habchi, mercredi 10 février. Surtout que « cette jeune femme a bien insisté sur le fait qu'elle resterait voilée une fois élue », ajoute-t-elle.

Le voile ne rend pourtant pas la candidate inéligible selon les textes, qui inscrivent la liberté de culte comme un principe fondamental. Alors qu’Ilham Moussaïd se déclare comme une candidate « féministe et laïque », l’association pense tout le contraire de la liste du NPA en région PACA. Ni putes ni soumises est prêt à « interpeller les juridictions qui sont compétentes, que ce soit le Conseil d'État ou le Conseil constitutionnel, ou même le préfet » pour contester la décision du NPA. A moins d'un mois des élections régionales, la bataille s'annonce rude.

Lire aussi :
Ilham Moussaïd : la voilée qui fait de la politique





Loading














Recevez le meilleur de l'actu