Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

COMMUNIQUE des Etudiants Musulmans de France (EMF)

Rédigé par hamzamurid@yahoo.fr | Vendredi 13 Juillet 2007

Pour une réforme universitaire…équilibrée.
L’université est une chance, les étudiants aussi !



A l'occasion du Conseil National d'EMF qui s'est réuni à Paris, les samedi 7 et dimanche 8 juillet, une étude sur le projet de loi relatif à la réforme universitaire a été discutée. Alors qu’elle compte un nombre non négligeable d’élus à travers les différents conseils d’université en France, l’EMF regrette le fait de ne pas avoir été sollicitée dans les concertations. Pour autant, elle partage le constat fait par l’ensemble des acteurs de l’Université concernant la nécessité d’une réforme qui, bien plus que d’être « simplement » importante, est désormais urgente.

D’importants changements sont annoncés dans le projet de loi concernant la gouvernance avec une place plus importante et plus de pouvoir pour le président d’université, associée à un Conseil d’Administration plus restreint et plus ouvert à l’extérieur. Pour autant, cette disposition n’est pas au profit d’une fidèle représentativité du corps universitaire dans les processus décisionnels.
Dès lors l’EMF s’inquiète du fait que la loi ainsi annoncée puisse porter préjudice aux équilibres entre personnels et étudiants.

De plus, le projet de loi prévoit un renforcement de l’autonomie des universités par l’attribution de « nouvelles responsabilités ». En effet, les universités pourront librement gérer leurs biens notamment avec une libre gestion de la politique salariale et des plans de carrières. Or, il est certain que ceci provoquera d’importantes disparités entre les universités.

C’est la raison pour laquelle l’EMF tient à rappeler la mission fondamentale de nos universités qui consiste en la garantie d’un égal accès à la formation ainsi que d’une valorisation du savoir et de la recherche.

L’égalité des chances est devenue une importante préoccupation de nos institutions. Il est donc nécessaire d’apporter de réels moyens à l’Université d’aujourd’hui pour faire de ce principe une réalité. Le projet de loi assouplit l’administration des universités, assure une plus grande ouverture vers le monde du travail et offre une plus grande autonomie. Mais qu’en est-il des obstacles que rencontrent un grand nombre d’étudiants aujourd’hui pour réussir leurs études du fait des difficultés sociales et des discriminations ?

C’est pourquoi l’EMF attend des mesures ambitieuses et non moins nécessaires concernant la vie de l’étudiant qui doit être au centre des préoccupations. L’EMF demeure mobilisée et sensible à l’évolution des mesures qui feront évoluer l’université et s’attachera à défendre la place de l’étudiant.
A cet effet, l’EMF tiendra ses « Assises sur la Vie Universitaire », à la rentrée, autour de la question de « la réforme universitaire » et invite tous les acteurs concernés par le devenir de notre Université à participer à ce débat.

Le Bureau Exécutif National
Fait à Paris, le 11 juillet 2007





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu