Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bordeaux : un nouvel emplacement pour la future Grande Mosquée

Rédigé par La Rédaction | Lundi 29 Septembre 2014



La municipalité de Bordeaux a décidé de proposer un nouvel emplacement pour la future Grande Mosquée. « Nous avons pris la décision de déplacer le projet de mosquée sur Garonne Eiffel, sur un site où il n'y a pas de riverains et où des places de parking seront disponibles. Donc il n'y aura plus de problème », a indiqué Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de la Communauté urbaine.

Ce nouveau lieu permettra également à la mosquée de gagner en visibilité, note Sud-Ouest qui rapporte l'information. L’ancien emplacement dans le quartier de La Benauge avait suscité des vives critiques de la part des riverains qui déploraient notamment des problématiques d'accès et un manque de parking.

Le futur centre islamique s'étendra sur près de 12 000 m² et pourra accueillir plus de 3 500 personnes. Il accueillera un lieu de prière (sur 20 % de l'espace) mais aussi 25 salles de cours, une bibliothèque, un restaurant, un amphithéâtre et une salle d'exposition. La mosquée conserve donc son gigantisme tant décrié par le Front national local. Son financement est estimé à 22 millions d’euros.

La Fédération musulmane de la Gironde (FMG), porteuse de ce projet, a encore fort à faire pour amasser tout cet argent. Des dons de pays étrangers lui ont été promis, notamment d'Azerbaïdjan.

Par ailleurs, l’an dernier, Vincent Feltesse, alors député socialiste et président de la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) avait décidé de verser 50 000 euros, au titre de sa réserve parlementaire, au centre islamique qui sera dirigé par le recteur de la mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou.

Le nouvel emplacement devait être officiellement proposé à la FMG le 7 octobre prochain.

Lire aussi :
Ramadan 2014 : des mosquées du Sud-Ouest optent définitivement pour le calcul
Bordeaux : 200 manifestants contre le projet de mosquée
Un député PS finance la future mosquée de Bordeaux
Bordeaux : pro et anti-mosquée dans la rue
Bordeaux : l'AMG reste aux mains des proches de Tareq Oubrou




Loading














Recevez le meilleur de l'actu