Connectez-vous S'inscrire






Cinéma, DVD

Blague à part, un voyage en Palestine

L’humour par-delà le conflit

Rédigé par Amine Djebbar | Jeudi 1 Octobre 2009

L’humour existe-il aujourd’hui en Palestine ? Telle est la question abordée par la jeune réalisatrice Vanessa Rousselot, qui a récemment sillonné la Cisjordanie avec un projet de documentaire pour le moins surprenant. La récente guerre de Gaza est encore présente dans les esprits. Pourtant, la jeune femme est partie à la rencontre des différentes strates de la société palestinienne, afin d’extirper une histoire drôle ou un sourire. Zoom sur un projet innovant, sur la thématique du conflit israélo-palestinien.



Blague à part, un voyage en Palestine
Ancienne étudiante de l’université des Langues orientales, Vanessa Rousselot a entre autres étudié l’arabe littéraire à l’Institut du monde arabe. Elle a par ailleurs vécu une année en Cisjordanie. Elle décide de faire découvrir cette Cisjordanie par un documentaire hors normes.

Une idée pas si farfelue

Rire en Palestine, une idée qui semble paradoxale dans une nation qui baigne dans le chaos depuis plus de cinquante ans. Ce projet suscita, au départ, le scepticisme lors des premiers contacts avec les Palestiniens. C’était sans compter sur la motivation et la force de persuasion de la réalisatrice qui décide de monter une vidéo pilote (voir ci-dessous).

Quelles que soient les différences générationnelles ou sociales, tout est mis en scène pour faire découvrir les différentes composantes de la population en Cisjordanie. Restaurateurs, enfants, étudiants, femmes au foyer, personnes âgées ou personne lambda prise au hasard dans la rue sont sollicités pour narrer, devant la caméra, une blague, une histoire drôle, appartenant ou non à la culture palestinienne.

Les réactions sont contrastées, mais l’idée ne laisse personne indifférent. Et progressivement la réalisatrice va obtenir gain de cause. Ce documentaire à venir est très prometteur.

Le financement des internautes

Autre originalité de ce documentaire est qu’il figure sur le catalogue du site touscoprod qui propose aux internautes de coproduire des films afin de faire émerger des projets cinématographiques ou des nouveaux réalisateurs. Le film dispose également de sa page Facebook.

No Laughing Matter, a Voyage into Palestine (titre anglais) en est donc au stade de projet. À partir d’un certain seuil de financement, le tournage peut commencer. À ce jour, l’équipe du film a réuni 13 % des 27 000 euros demandés et le projet compte plus de 1 000 membres sur Facebook.

En français sous le titre de Blague à part, un voyage en Palestine, ce projet original compte sur le soutien des internautes. La vidéo du synopsis suffit à montrer que soixante années d’occupation israélienne n’ont pas annihilé l’humour des Palestiniens.









Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Novembre 2016 - 11:00 Swagger : filmer la banlieue avec classe


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu