Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Belgique : vers une interdiction des financements étrangers pour les mosquées ?

Rédigé par | Vendredi 17 Mars 2017



Le Mouvement Réformateur (MR), membre de la coalition au pouvoir en Belgique, souhaite interdire le financement étranger des cultes. Le groupe a transmis sa proposition à la commission d’enquête parlementaire sur les attentats terroristes. Les députés belges ont auditionné, mercredi 15 mars, Jamal Saleh Momenah, directeur du Centre Islamique et culturel de Belgique (CICB). Il est notamment responsable de la Grande Mosquée du Cinquantenaire, très en vue à Bruxelles. Le CICB reçoit ses financements de la Ligue islamique mondiale, elle-même financée par l’Arabie Saoudite.

Pour Denis Ducarme, à la tête du MR, « on ne mettra pas un terme aux tendances radicales que l'on observe sans prendre les dispositions nécessaires en termes de financement. On ne pourra pas construire un islam de Belgique tant qu'il y aura un financement étranger et donc des influences étrangères ».

Fin 2015, une note de la Sûreté de l’Etat affirme que « les cours et prêches donnés par la Grande Mosquée promeuvent intrinsèquement le rejet de tous ceux qui ne sont pas salafistes et peut donc mener à un degré supérieur de radicalisation, voire à une radicalisation violente ». Les services de renseignement n’ont toutefois pas pu établir de lien formel entre cette mosquée et les attentats de Paris et Bruxelles.

Lire aussi :
Convergences musulmanes de Belgique contre la radicalisation et pour la citoyenneté




Loading














Recevez le meilleur de l'actu