Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Belgique : vers un durcissement de la reconnaissance des mosquées

Rédigé par Imane Youssfi | Mardi 12 Septembre 2017



Belgique : vers un durcissement de la reconnaissance des mosquées
Mise en place depuis avril 2016, la commission d’enquête sur les attentats de Bruxelles s’est réunie à huis clos, lundi 11 septembre, pour relire une nouvelle version de son rapport sur la radicalisation.

Le dernier volet du rapport concernant le radicalisme en Belgique est attendu pour mi-octobre. L’un des points essentiels de ce rapport est le durcissement des règles de reconnaissance des lieux de cultes.

« Ce qu’on propose, c’est pour tous les cultes », explique l’un des membres de la commission au site belge La Libre. Sauf qu'il semble évident que la religion musulmane est particulièrement ciblée, au regard des éléments étudiés dans ce rapport mais aussi en raison de l'ancienneté des autres religions. La transparence administrative des mosquées, le contrôle de la formation des imams, le respect de principes comme l’égalité entre hommes et femmes figurent parmi les critères souhaités pour la reconnaissance des cultes.

Le gouvernement belge n’attend plus que les recommandations de la commission pour s’occuper en profondeur de la question de la reconnaissance des cultes. Actuellement, environ 80 mosquées sont reconnues à travers la Belgique dont 17 à Bruxelles.

Lire aussi :
Belgique : le gouvernement veut ficher tous les imams avec l’aide de l’EMB
Belgique : vers une interdiction des financements étrangers pour les mosquées ?




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Melen le 13/09/2017 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme chez nous laicité égale islam.
Comme chez nous et partout en Europe d'ailleurs lorsque l'on entend le mot laicité comprendre et entendre islam. Je suis athée et je n'ai jamais cru à cette foutaise de laicité. Elle n'est qu'une fumisterie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Loading












Recevez le meilleur de l'actu