Connectez-vous S'inscrire






Archives

Bayrou souhaite maintenir l'autonomie du MoDem

| Jeudi 13 Septembre 2007

Dans un entretien au quotidien Sud Ouest à paraître jeudi, François Bayrou souhaite maintenir "une ligne générale d'autonomie" pour les élections municipales de mars 2008, affirmant ne pas être dans "une perspective de ralliement" à la majorité présidentielle. Pour l’heure, François Bayrou fera sa rentrée politique devant les adhérents de l'UDF-MoDem à Seignosse (Landes), de vendredi à dimanche.



François Bayrou
François Bayrou

Alliances

En réponse à une question sur la possibilité d'accepter une mission ou un ministère, François Bayrou a déclaré que "Nicolas Sarkozy accroche l'un après l'autre les dirigeants politiques, notamment socialistes, comme des trophées à son tableau de chasse. Je n'ai pas cette vocation-là. Je ne suis pas dans une perspective de ralliement. Je tiens ma ligne avec la conviction que c'est ce que les citoyens attendent de leurs élus".

Interrogé sur les alliances possibles du MoDem aux prochaines municipales, M. Bayrou vise la présence de son parti "la plus large possible dans le plus grand nombre de villes et, évidemment, tout dépend dans ces villes de la situation locale".

"Il y a des villes où nous sommes déjà dans une majorité et une majorité qui marche bien. Et il y a des villes qui méritent une gouvernance nouvelle. Notre ligne générale sera l'autonomie. Et ensuite, nous étudierons la situation ville par ville", ajoute-t-il.

Selon François Bayrou, "une fois l'indépendance trouvée et prouvée, il est tout à fait possible de nouer des alliances parce que personne ne doit avoir comme but de gouverner seul".

Quant à l'éventualité d'un soutien du MoDem à Alain Juppé à Bordeaux ou à Gérard Collomb à Lyon, François Bayrou indique simplement vouloir que "des équipes où tous les grands courants d'une ville" soient représentées.

La stratégie de François Bayrou est un peu plus compliquée

Jeudi, François Hollande, premier secrétaire du PS, a posé "trois conditions" à d'éventuelles discussions ou alliances avec le Modem de François Bayrou pour les prochaines municipales (mars 2008).

"La position du Parti socialiste est toute simple : c'est le rassemblement de la gauche, toute la gauche pour les élections municipales", a-t-il expliqué sur France 2.

Mais il a ajouté que les socialistes étaient aussi favorables à "un rassemblement qui pourrait aller au-delà, à trois conditions : que ces éventuelles personnalités ou familles politiques acceptent le rassemblement de la gauche, qu'elles se situent dans le cadre de notre projet et puis qu'elles soient clairement dans l'opposition à Nicolas Sarkozy".

François Hollande a fait valoir que "ces règles et ces principes étaient clairs". En revanche, selon lui, "la stratégie de François Bayrou est un peu plus compliquée".

Rentrée politique

Pour l’heure, le leader centriste fera sa rentrée politique devant les adhérents de l'UDF-MoDem à Seignosse (Landes), de vendredi à dimanche.

Ce "Forum des démocrates" sera le premier grand rendez-vous de François Bayrou depuis les législatives de juin, où son parti, ayant rompu l'alliance traditionnelle de l'UDF avec la droite, n'a obtenu que 7,61% des voix au premier tour et quatre députés.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu