Connectez-vous S'inscrire






Archives

Barack Obama, battu à Porto Rico, devrait être rapidement investi

| Lundi 2 Juin 2008

Hillary Clinton a remporté, dimanche 1er juin, la primaire démocrate organisée à Porto Rico, mais Barack Obama a suffisamment d'avance sur sa rivale pour espérer être investi par le Parti démocrate prochainement candidat pour les élections présidentielles de novembre 2008.



Hillary Clinton et Barack Obama
Hillary Clinton et Barack Obama
En obtenant près de 70% des suffrages lors de la primaire démocrate organisée à Porto Rico ce dimanche 1er juin, la sénatrice de New-York Hillary Clinton a par la même remporté 38 délégués. Pourtant, sa victoire, même large, reste symbolique, l'avance de son rival Barack Obama restant importante. Il ne manque en effet à ce dernier que 47 délégués ou superdélégués pour obtenir l'investiture démocrate.

Dimanche à Porto Rico, le sénateur de l'Illinois a remporté les suffrages de 17 délégués, tandis que deux superdélégués lui apportaient leur soutien. Et cette semaine, les primaires démocrates du Dakota du Sud et du Montana devraient lui être favorables et lui permettre d'atteindre la barre fatidique des 2118 délégués requis.

"Pour les dernières primaires, je vous demande de réfléchir à ces questions. Quel candidat représente le mieux la volonté du peuple qui a voté lors de cette élection historique", a lancé Hillary Clinton devant ses supporters réunis à San Juan, à Porto Rico. L'ex-First Lady a ajouté à l'attention des délégués du Parti démocrate : "Un plus grand nombre de gens à travers le pays ont voté pour mon projet. Nous gagnons le vote populaire. Je n'envie pas la décision que vous devez prendre."

Barack Obama lui, évoquant déjà les duels futurs qui l'opposeraient à son rival républicain John McCain, a estimé que "la sénatrice Clinton est une extraordinaire élue. Elle sera un atout précieux lorsque nous nous tournerons vers novembre pour battre les républicains".

"Maintenant que le Michigan et la Floride ont été englobés, nous nous rapprochons du chiffre qui nous donnera l'investiture. Si nous avons atteint le chiffre magique mardi soir, nous l'annoncerons, et je pense que même si nous ne l'atteignons pas, ce sera la fin de la saison des primaires", a encore déclaré samedi le sénateur de l'Illinois dans le Dakota du Sud.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu