Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Sur le vif

Bangladesh : des temples bouddhistes incendiés, les musulmans en cause

Rédigé par La Rédaction | Lundi 1 Octobre 2012



De graves violences ont été perpétrées contre la communauté bouddhiste au Bangladesh samedi 29 et dimanche 30 septembre. A l’origine de ces violences, la publication d’une photo sur Facebook d'une copie de Coran brûlé, jugée offensante.

Une foule de 25 000 musulmans sont descendus dans les rues. Des centaines d'entre eux ont pillé et incendié une dizaine de temples bouddhistes, parfois centenaires, ainsi que des dizaines de maisons dans le sud-est du pays. Pour le moment, aucun mort n'a été constaté.

Selon les émeutiers, la photo a été publiée par un homme de confession bouddhiste vivant dans la région de Ramu, à près de 390 kilomètres de la capitale Dacca. Le jeune homme soupçonné d'avoir publié la photo a assuré à la presse locale ne pas être à l'origine de sa diffusion, soutenant que quelqu'un avait utilisé son compte Facebook à son insu.

L'armée et les garde-frontières ont été appelés pour mettre fin aux violences. Les autorités ont provisoirement interdit tout rassemblement public afin de prévenir de nouveaux incidents et ont instauré un couvre-feu dans la région.

Les bouddhistes représentent à peine 1 % des 153 millions d'habitants du Bangladesh, à majorité musulmane. Ils vivent pour la plupart dans les districts du sud-est, près de la frontière avec la Birmanie majoritairement bouddhiste.

Lire aussi :
Un film islamophobe à scandale met le monde musulman en émoi
Birmanie : les Rohingyas musulmans et les chrétiens persécutés


La Rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire




Loading



Inscription à la newsletter




L'actu vue par Yace