Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ban Ki-moon appel à lutter 'ensemble' contre le terrorisme

| Mercredi 19 Décembre 2007



Mardi à Alger, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a indiqué que les agences de l'ONU, dont deux ont été la cible d'un attentat la semaine dernière, resteraient en Algérie et a insisté sur la nécessité de lutter "ensemble et étroitement" contre le terrorisme.

"Nous ne serons pas intimidés, toutes les agences de l'ONU vont continuer à travailler en Algérie", a déclaré M. Ban lors d'un point de presse à l'aéroport avant de quitter Alger à l'issue d'une visite d'une journée.

M. Ban a ajouté que l'ONU était en contact avec les autorités algériennes pour trouver de nouveaux sièges au Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), détruits par un attentat, qui a tué 17 employés de l'ONU dont trois étrangers.

Le secrétaire général de l'ONU avait à son arrivée fermement condamné le terrorisme.

"Le terrorisme n'est jamais justifiable, il doit être condamné au nom de l'humanité et au nom de la communauté internationale", a-t-il dit.

Estimant "important" que l'Algérie et l'ONU "travaillent ensemble et étroitement pour lutter contre le terrorisme", il a exprimé "au gouvernement et au peuple algérien (ses) sincères condoléances pour les familles des victimes et pour les collègues des Nations unies".

Deux attentats perpétrés le 11 décembre, l'un visant le HCR et le PNUD, l'autre le Conseil constitutionnel et la Cour Suprême, ont tué 41 personnes selon le dernier bilan officiel annoncé mardi, entre 62 et 72 personnes selon des sources hospitalières. Ils ont été revendiqués par la Branche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (BAQMI, ex-GSPC algérien).

Depuis 1992, l'Algérie fait face aux violences des groupes armés qui ont fait entre 150.000 et 200.000 morts, des milliers de disparus, des centaines de milliers de blessés et plus de 20 milliards de dollars de dégâts, selon des estimations officielles.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu