Connectez-vous S'inscrire






Société

« Aux Etats-Unis, l’intégration est fluide, pas forcée »

Rédigé par Anissa Ammoura | Vendredi 11 Juillet 2008

Née à Téhéran en 1956, Goli Ameri est ministre américaine déléguée à l'Education et à la Culture depuis mars 2008. De passage en France dans le cadre du suivi d’échanges culturels et sportifs avec les Etats-Unis, Saphirnews l’a rencontré en compagnie du Bondy-Blog et d'une dizaine de participants issus de la "diversité" française comme elle le souhaitait, lors d'une visite officielle le 10 juillet dernier à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis). Retour sur le parcours et les déclarations d'une femme politique qui se sent à la fois américaine et iranienne.



Ministre déléguée à l’Education et à la Culture depuis mars 2008, membre du parti Républicain, Goli Ameri était en France le 10 juillet dernier dans le cadre du suivi des échanges culturels et sportifs organisés par ses collaborateurs avec 165 pays dans le monde. Elle a profité de son passage dans l'hexagone pour rencontrer et débattre avec une dizaine de français d'origine et de profil divers, à Noisy-le-Sec où elle était en visite officielle. Véritable dialogue, simple communication politique ? Toujours est-il que Goli Ameri s'est prêtée au jeu des questions des participants, du Bondy-Blog et de Saphirnews.
Originaire d’Iran, Goli Ameri est arrivée aux Etats-Unis à l’âge de 18 ans. Diplômée en sciences de la communication de l’Université de Stanford (Californie), Goli Ameri a également étudiée à Paris, à l’Université de la Sorbonne. Elle fait aussi partie du conseil consultatif pour les femmes politiques à l'Université d'Etat de Portland. Elle est aussi une femme d’affaires puisqu’elle a créé une entreprise de conseils et d'études de marché spécialisée dans les télécommunications. Elle préside toujours celle-ci à Portland dans l’Oregon (Ouest des Etats-Unis). Membre du parti Républicain, les Etats-Unis la présente comme une républicaine "modérée", soutenant par exemple le droit à l'avortement. Elle soutient également l'idée que « la croissance vient avec plus d'emplois, des salaires plus élevés, de meilleures prestations et, à terme, plus de revenus au gouvernement » .
Goli Ameri se présente comme une femme politique républicaine mais aussi iranienne. A l'occasion d'un gala en 2004, Goli Ameri a parlé des Etats-Unis comme d'un « pays qui traite les immigrants dans la dignité, leur donne tous les droits et privilèges de la citoyenneté». Pour elle, le principe de " Libérté Egalité Fraternité" n'appartient pas au passé " comme en France, mais doit être un "idéal" vers lequel doit tendre chaque pays.

« Chez nous, les musulmans se sentent américains »

Voici un florilège des meilleures déclarations d’une femme politique américaine, républicaine, et iranienne lors de son passage en France :

« Aux Etats-Unis, les gens n'ont pas seulement lutté pour avoir des postes hauts placés, il y a aussi une vraie volonté du gouvernement de donner des opportunités aux gens ».

« En 2004, j’ai gagné les primaires mais perdu les élections générales. Cette campagne était très intéressante, j’ai eu l’honneur d’avoir les supports – notamment financiers - de beaucoup de gens, aussi parce que je suis une femme d’origine iranienne ».

« Il faut sentir le changement en soi-même. Comme l'exemple de Barack Obama, il s’agit de la volonté d’un individu seul ».

« Aux Etats-Unis, les musulmans se sentent musulmans américains, les juifs se sentent juifs américains et les chrétiens se sentent chrétiens américains. Etre américain c’est un état d’esprit ».

« Aux Etats-Unis, quand il y a de volonté, de la persévérance, de la passion, les gens sont ravis. Peu importe l’origine de la personne ».

« Si je suis à mon poste aujourd’hui, ce n’est pas seulement parce que j’en suis capable mais aussi parce que je suis une femme d’origine iranienne ».

« Je ne connais pas très bien la politique du président français, mais l’intégration de tout le monde est quelque chose d’important. Aux Etats-Unis, l’intégration est fluide, pas forcée. Elle fait partie de la vie ».





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu